Nous suivre Les Cahiers Techniques du bâtiment

BTP/Industrie : les dirigeants prêts à « réentreprendre »

Sujets relatifs :

Méthodologie :

Etude réalisée par l’institut OpinionWay pour la Fondation MMA des Entrepreneurs du Futur auprès d’un échantillon de 802 dirigeants d’entreprises représentatif des TPE, PME et ETI françaises (1 à 4999 salariés), dont 191 entreprises du secteur BTP/Industrie. L’échantillon a été interrogé du 12 au 22 juin 2020 par téléphone. La représentativité de l’échantillon est assurée par un redressement sur les critères de taille d’entreprise et de secteur d’activité, après stratification par région de résidence.

Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

BTP/Industrie : les dirigeants prêts à « réentreprendre »

© Adobe Stock

La Fondation d’entreprise MMA des Entrepreneurs du Futur interroge les dirigeants du secteur BTP / Industrie sur leur état d’esprit à l’heure de la relance post-Covid. L’enquête conduite avec OpinionWay dresse le portrait d’acteurs combatifs, confiants, prêts à faire des changements au sein de leur entreprise pour avancer. Si des inquiétudes pointent quant à leur trésorerie ou leur carnet de commandes, les dirigeants se disent prêts à « réentreprendre ».

A l’heure de la relance, les dirigeants d’entreprises de BTP/ Industrie sont en première ligne pour assurer la reprise des chantiers, organiser le retour des équipes sur le terrain, relancer la chaîne d’approvisionnement en matériaux... Pour nombre d’entre eux, la perspective de s’éloigner de l’entreprise n’est tout simplement plus d’actualité. 47 % des dirigeants du secteur prévoient ainsi d’écourter, annuler ou reporter leurs congés d’été. Un taux supérieur à la moyenne globale de 44 %.

Des dirigeants combatifs et agiles, dont les business modèles semblent avoir bien résisté à la crise

Interrogés sur leur état d’esprit vis-à-vis de la relance, les chefs d’entreprises français révèlent un très fort sentiment de combativité (92 %). Sentiment partagé par 90 % des sondés du secteur BTP/Industrie.

Pourtant prêts à s’adapter, les dirigeants du secteur sont 76 % à se dire ouverts aux opportunités professionnelles.
Plus d’un chef d’entreprise du secteur sur deux (59 %) prévoit également de mettre en place une nouvelle organisation du travail au sein de sa structure.

En bonne forme physique, les entrepreneurs BTP / Industrie se sentent en revanche débordés

Interrogés sur leur forme physique, les dirigeants du secteur BTP / Industrie affirment dans leur grande majorité se sentir en bonne forme (81 %). Une situation comparable aux chiffres généraux (85 %).

Pour autant, ils se disent bien souvent stressés (45 %) et confient se sentir beaucoup plus débordés que la moyenne (63 % vs. 54 % au global).

Les entrepreneurs du secteur moins inquiets que la moyenne, la trésorerie et le carnet de commande restent les premières sources d’inquiétude

Dans ce contexte économique complexe et incertain, 40 % des dirigeants du secteur se disent inquiets, un taux remarquablement inférieur à celui du commerce (54 %), beaucoup plus durement impacté par la crise.

Au global, les sources d'inquiétudes sont logiquement fléchées sur la trésorerie, citée par 82 % des personnes interrogées et le carnet de commande, évoqué à 72 %.

Des chefs d’entreprises particulièrement confiants pour l’avenir de leur activité

Portés par leur volonté d’agir et de « ré entreprendre », les femmes et hommes interrogés ont fait part d’une grande confiance en l’avenir.

A l’échelle du secteur, les sondés sont 82 % à se dire confiants pour leur vie personnelle ; 78 % pour leur situation professionnelle et 73 % pour la situation financière du foyer.

Les dirigeants du BTP / Industrie dénotent une fois de plus par leur confiance plus marquée que la moyenne pour l’avenir de leur activité : 79 % vs. 74 % au global.

Soutenus par leurs proches dans la reprise, les dirigeants entendent désormais mieux profiter de leur famille

Alors que le déséquilibre vie privée et vie professionnelle a longtemps été vu comme une fatalité pour les entrepreneurs, la préservation de la vie de famille est aujourd’hui unanimement considérée comme une priorité.

Pour 63 % des chefs d’entreprises du secteur, le confinement leur a permis de mieux profiter de leurs proches. Ils ressortent de cette période avec le sentiment d’être soutenus par leurs proches (80 %) pour aborder la reprise. Un taux toutefois inférieur à la moyenne globale de 88 %.

Ces femmes et ces hommes dirigeants entendent aujourd’hui mieux préserver cet équilibre. Ils sont ainsi unanimement décidés (93 %) à mieux profiter de leur famille tout au long de l'année et 91 % à déclarer vouloir continuer à pratiquer une activité sportive pour se maintenir en forme.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news hebdo Cahiers techniques du batiment

Nous vous recommandons

Centres aquatiques (5/5) - Inspirer, expirer

Dossier

Centres aquatiques (5/5) - Inspirer, expirer

Le confort des usagers et des maîtres-nageurs s'obtient par un bon dosage de l'apport d'air neuf tout en contrôlant la température et le taux hygrométrique de l'air ambiant.Dans les piscines et centres aquatiques, le renouvellement d'air...

10/08/2020 | Dossier d'actuERP
Centres aquatiques (4/5) - Produire et récupérer des calories

Dossier

Centres aquatiques (4/5) - Produire et récupérer des calories

Centres aquatiques (3/5) - Garantir une eau saine

Dossier

Centres aquatiques (3/5) - Garantir une eau saine

Centres aquatiques (2/5) - Offrir une expérience sensorielle

Dossier

Centres aquatiques (2/5) - Offrir une expérience sensorielle