Brise-soleil orientables Quand le jour ne nuit pas au confort d’été

Sujets relatifs :

PHOTO - 837702.BR.jpg

© Docs. Griesser-Baumann Huppe

La surchauffe des bâtiments, en été, constitue un risque majeur pour une conception à basse consommation ou à énergie positive. Les stores extérieurs de type brise-soleil orientable apportent une réponse technique pertinente.

Un brise-soleil orientable (BSO) est une protection solaire extérieure qui se compose de lames en aluminium, le plus souvent horizontales, dont l’inclinaison permet de moduler la transmission de la lumière du jour et de l’énergie solaire vers l’intérieur. Bien qu’il représente une niche comparé au volet roulant, dont le nombre de produits installés avoisine 4,8 à 4,9 millions par an, le marché du BSO connaît une progression à deux chiffres depuis trois à quatre ans. Avec quelque 150 000 à 170 000 unités installées chaque année, il poursuit ainsi son développement dans le tertiaire - bureaux, bâtiments publics, hôpitaux, écoles -et pénètre depuis peu le secteur de l’habitat, principalement les maisons individuelles haut de gamme et le logement collectif.

Protection solaire accrue

Première explication : le BSO s’inscrit pleinement dans la RT 2012. En été, là où un store intérieur ne renvoie que 10 à 15 % du rayonnement solaire direct, une protection solaire devant un vitrage le réduit de 60 à 70 %. Par ailleurs, quand un volet roulant peut uniquement être ouvert ou fermé, un brise-soleil peut être abaissé tout en captant la lumière du jour. L’orientation des lames permet, en outre, de limiter l’éblouissement, quelle que soit la position du store, et de ventiler les locaux. En hiver, le brise-soleil peut être entièrement relevé, de manière à profiter des apports solaires directs, ou descendu pour améliorer le confort visuel.
Deuxième raison de ce succès : l’esthétique. S’appuyant sur le savoir-faire des premiers fabricants suisses et allemands, les produits s’intègrent devant des vitrages de grandes dimensions. La trame courante de 2,50 peut être étendue à 4,50, voire 5 m dans les endroits abrités du vent, et il existe un large choix de coloris. Des solutions à faible encombrement peuvent par ailleurs être installées dans l’existant. Dans le neuf, les BSO participent à l’expression architecturale et renforcent l’image contemporaine des constructions.
À cela s’ajoute une offre de produits étendue du point de vue des possibilités proposées par les industriels. Selon les gammes et les profils des lames, les brise-soleil orientables sont en mesure d’apporter une occultation optimale, une inclinaison différenciée des lames selon leur position dans le tablier, une sécurité contre l’effraction renforcée, une résistance accrue au vent, mais également des options de motorisation avec commandes filaire ou radio pouvant s’intégrer dans une gestion technique intelligente.

Robustesse et technicité au rendez-vous

En France, le marché du brise-soleil orientable (BSO) se partage entre une poignée de fabricants majeurs d’origine suisse ou allemande (Griesser, Schenker, Warema et Baumann Hüppe), qui ont développé des gammes relativement complètes, quelques fabricants encore peu implantés (Roma et Hella), ou plus récents (Profalux, Franciaflex, Tir Technologies) et des distributeurs (Soprofen ou Soliso). Conçus pour l’extérieur, les brise-soleil orientables sont des stores à lames essentiellement horizontales, empilables et relevables. L’arrivée d’un nouveau produit de Griesser repliable verticalement est toutefois attendue.

Les BSO relèvent de la norme NF EN 13659. Ils se distinguent des stores intérieurs par leur grande résistance au vent, à la pluie et leur tenue aux ultraviolets. Si leur largeur standard varie de 1,35 à 3,50 m, elle peut aller jusqu’à 4,50 m, sous réserve que le BSO soit abrité du vent. Ces produits se composent d’un tablier réalisé avec de fines lames en aluminium profilé, dont l’épaisseur se situe autour de 0,45 mm, mais peut atteindre 1,22 mm lorsqu’une plus grande sécurité ou résistance au vent est demandée. Le tablier se replie dans un étrier suspendu au linteau, ou un caisson porté par des coulisses latérales.

Lame plate, galbée, en Z, S ou U

Afin de répondre à des besoins différents en matière d’esthétique, d’utilisation et de robustesse, la plupart des fabricants proposent plusieurs profils de lames, dont la largeur courante est de 80 ou 90 mm. Les lames plates et non ourlées offrent un encombrement réduit, mais sont également très flexibles. Les profils galbés ou pliés, en Z, U ou S, résistent davantage au vent, d’autant que les lames sont généralement ourlées sur leurs bords longitudinaux. Les lames en Z sont un classique dans le domaine de l’habitat. Elles allient rigidité et esthétique : en position fermée, la surface du tablier est plane, ce qui confère un aspect rassurant ; lorsque les lames sont à l’horizontale, leur ligne est très fine. D’autres profils en forme de S ou de sinusoïde ont été développés pour, en été, optimiser la réflexion de la chaleur vers l’extérieur et la transmission de la lumière naturelle vers l’intérieur.
De nombreux modèles sont équipés de joints d’étanchéité, pour empêcher le claquement d’une lame sur l’autre en cas de vent et améliorer l’occultation du tablier, même si un BSO n’a pas vocation à assurer le noir complet. Pour autoriser l’orientation des lames, un joint creux d’environ 2 mm doit en effet être systématiquement aménagé entre l’extrémité des lames et les coulisses. Dans les bureaux, où la recherche d’occultation n’est pas la priorité, les lames peuvent être perforées. Une option que certains industriels proposent.
La fixation et le guidage des lames présentent plusieurs variantes. Dans un brise-soleil orientable classique, les lames sont percées et enfilées sur des rubans de guidage en fibres de Kevlar, stables et imputrescibles, qui permettent de relever ou de descendre le tablier. Elles sont également fixées sur une bande à échelle d’orientation, laquelle leur confère une mobilité de 180°. Dans le haut de gamme, les modèles tout métal intègrent l’ensemble des mécanismes de relevage et d’orientation dans les coulisses latérales. La montée et la descente du store est réalisée par une chaîne d’entraînement en acier, tandis que l’orientation est prise en charge par un pantographe métallique. Les lames sont maintenues à leurs extrémités et ne comportent aucune fixation intermédiaire.

Fonction « position de travail »

Soucieux d’étendre leurs gammes, les principaux fabricants ont développé des systèmes retardateurs d’effraction par verrouillage automatique du tablier en partie basse, ainsi que des mécanismes de débrayage pour protéger les stores en stoppant la course du tablier en cas d’obstacle. Ils proposent également des options destinées à améliorer le confort visuel et à limiter l’éblouissement. Adaptées aux bureaux, celles-ci permettent de moduler l’orientation des lames sur la hauteur en gardant la partie basse du store fermée, tandis que la partie haute est ouverte pour bénéficier d’un éclairage naturel optimal. La fonction « position de travail » permet quant à elle de garder les lames ouvertes lors de la descente des stores ; elle évite ainsi de plonger l’utilisateur dans le noir pendant la manœuvre.
En outre, certains BSO ont été adaptés pour le marché de la rénovation. Les fabricants ont joué sur le choix des profils de lame et la position de l’axe pour limiter au minimum l’encombrement des paquets de lames.
La recherche de qualité a également amené les fabricants à privilégier la longévité des organes de contrôle des BSO et à simplier les techniques de pose et de maintenance. De fait, de plus en plus d’entre eux privilégient aujourd’hui les solutions monoblocs, qui se distinguent des brise-soleil traditionnels suspendus sous les linteaux, en permettant de s’affranchir des défauts de planéité du gros œuvre et en offrant un gain de temps lors de la pose. Les industriels les mieux implantés misent également sur la formation des installateurs et la qualité de service, en accompagnant le plus en amont possible les maîtres d’ouvrage et maîtres d’œuvre.
Enfin, côté prix, il existe un rapport de 1 à 5 entre les brise-soleil orientables d’entrée de gamme et les solutions les plus sophistiquées.

Fabricant

Produit

Lame

Conception

Mécanisme de relevage

Mécanisme d'orientation

Dimensions (l x h)

Surface max./store

Réservation minimale (h x p)

Couleurs

Manœuvre

Maintenance

Options

Domaine d'utilisation

Baumann Hüppe

Vental

Lame bombée ourlée (largeur 80 ou 65 mm)

Guidage par coulisses ou câbles. Système pour pose traditionnelle ou autoportante

Ruban de traction en polyester de 8 mm

Par cordon à échelle en polyester

Maxi : 4,5 x 4 m
Mini : 0,38 x 0,5 m

8 m2

190 à 390 mm x 120 mm

24 coloris

Par treuil et manivelle articulée ou par moteur. En option, commande radio

Par démontage du module

Position de travail : les lames restent inclinées à 37° lors de la descente du store. Automatismes

Tertiaire, bureaux. Adapté à la rénovation et aux encombrements réduits en lames de 65 mm.

Noval

Lame en Z (largeur 90 ou 70 mm), équipée d'un joint d'étanchéité en polyéthylène

Store à lames reliées. Guidage par coulisses. Système pour pose traditionnelle ou autoportante

Ruban de relevage de 8 mm. Blocage de la lame finale en position basse

Par cordon à échelle agrafé sur les lames

Maxi : 4,5 x 4 m
Mini : 0,38 x 0,5 m

8 m2 (lames de 90 mm)

180 à 340 mm x 120 mm

24 coloris

Par treuil et manivelle articulée ou par moteur. En option, commande radio

Par démontage du module.

Deux orientation de lame sur un tablier (partie haute/basse) Position de travail : les lames restent inclinées à 37° lors de la descente du store. Automatismes

Résidentiel ou tertiaire, notamment bureaux. Adapté à la rénovation et aux encombrements réduits en lames de 70 mm.

Protal

Lame galbée (largeur 96 mm), avec lèvre d'étanchéité

Solution tout métal, à lames autoportées et mécanisme intégré dans les coulisses pour le relevage et l'orientation. Système autoportant

Entraînement par chaîne nickelée intégrée dans les coulisses. Mécanisme antirelevage

Mécanisme de pantographes en acier inoxydable

Maxi : 2,8 x 4 m
Mini : 0,5 x 0,5 m

7,5 m2

280 à 520 mm x 120 mm

24 coloris

Par treuil et manivelle articulée ou par moteur. En option, commande radio

Découpes spécifiques des coulisses en partie basse. Arrêt intermédiaire en position basse lames ouvertes. Automatismes

Bâtiments administratifs, hôpitaux, bureaux, résidentiel haut de gamme. Sécurité renforcée

Franciaflex

AL80B et AL90Z

Lame galbée (largeur 80 mm) ou en Z (largeur 90 mm), avec joints en polymères

Store à lacettes. Conception traditionnelle ou monobloc

Par câble apparent ou intégré dans les coulisses

Système à lacettes

Maxi : 4,54 (ou 3,30) x 4,66 m
Mini : 0,60 x 0,70 m

9 m2

25 coloris

Manuelle. En option, électrique. Radiocommande et commandes groupés

Bandeaux, joues et auvents

Maisons individuelles

Griesser

Metalunic

Lame bombée en U (largeur 96 mm) ou ondulée dans la version Sinus (largeur 93 mm), avec lèvre d'étanchéité synthétique

Store tout métal, autoporteur, encastré ou en saillie. Sécurité contre le relevage. Débrayage en présence d'obstacles

Chaîne de tirage et d'entraînement en acier, intégré dans les coulisses latérales

Pantographe inoxydable, intégré dans les coulisses

Maxi : 2,80 x 4 m
Mini : 0,5 x 0,44 m

8 m2

270 mm à 580 mm x 120 mm

100 teintes
Possibilité de finition bicolore des lames

Manuelle par treuil ou motorisée. Commande portable, centrale ou par GTB

Lames se remplaçant individuellement

Thermolaquage des coulisses

Maisons individuelles haut de gamme. Sécurité accrue

Grinotex

Lame en Z (largeur 93 mm), ou ondulée en version Sinus (largeur 89 mm), avec lèvre d'étanchéité en plastique

Store à lames reliées, autoporteur, encastré ou en saillie. Sécurité contre le relevage. Débrayage en présence d'obstacles

Mécanisme de tirage par chaîne à rouleaux en acier, intégré dans les coulisses

Par câble en acier inoxydable avec gainage synthétique

Maxi : 4 x 4,25 m
Mini : 0,6 x 0,38 m

8 m

230 mm à 460 mm x 30 mm

100 teintes
Possibilité de finition bicolore des lames

Manuelle par treuil ou motorisée. Commande portable, centrale ou par GTB

Lames se remplaçant individuellement

Position de travail à 48° des lames lors de la descente du store.
Thermolaquage des coulisses

Maisons individuelles

Lamisol

Lames en Z (largeur 92 ou 69 mm), avec joint d'étanchéité

Store à lames agrafées avec fixation directe de chaque lame aux rubans d'inclinaison. Coulisses standard ou système autoportant

Par rubans avec protection des arêtes

Par ruban en fibres de Kevlar et crochets de liaison en acier inoxydable

Maxi : 4,5 x 4,3 m
Mini : 0,51 x 0,4 m

10 m2

225 mm à 400 mm x 100 ou 130 mm

100 teintes
Possibilité de finition bicolore des lames

Manuelle par treuil ou motorisée. Commande portable, centrale ou par GTB

Par démontage du module

Option Reflect : le store peut être ouvert différemment en 2 ou 3 zones. Position de travail à 48° des lames lors de la descente du store. Thermolaquage des coulisses

Adaptées à la rénovation et aux situations de montage étroites. Sécurité accrue

Hella

ARO 65/80

Lame arrondie ourlée (ép. 0,44 mm, largeur 65 ou 80 mm)

Store à lames reliées

Par lacettes de tirage. Guidage par coulisses ou cordes

Par ruban

Maxi : 5 x 5,20 m

14 m2

23 coloris

Par manivelle ou moteur

Plusieurs orientations des lames. Lame perforée. Coulisse combinée pour moustiquaire

Maisons individuelles. Adapté à la rénovation et aux petits encombrements

AR 63/92 ECN

Lame en S ou en Z bordée (largeur 63 ou 92 mm)

Store à lames clipsées

Guidage par câbles ou coulisses

Par ruban en Kevlar, pièces plastiques et étriers métalliques

Maxi : 5 x 5,20 m

14 m2

h :110 mm

23 coloris

Par manivelle ou moteur

Plusieurs orientations des lames. Lame perforée. Coulisse combinée pour moustiquaire

Profalux

Classic et Visio

Lame en Z ourlée (largeur 70 ou 90 mm), joint d'insonorisation

Store à lames reliées. Pose autoportée. Guidage par coulisses

Ruban de relevage en Kevlar

Cordon d'orientation et double agrafage des lames

9 m2

h (modèle Visio): 132 mm à 155 mm

36 coloris standard

Motorisé. Récepteur radio intégré dans le moteur

Par module

Pour maisons individuelles. Adapté à la rénovation et aux petits encombrements

Roma

BSO rénovation
BSO bloc-baie
BSO en façade

Lame ondulée (largeur 70 ou 85 mm), bombée (largeur 60 ou 80 mm), plate (60, 80 ou 100 mm)

Store à lames reliées. Guidage par câbles, coulisses ou autoporteur

Maxi : 5 x 5 m

13 coloris

Manuelle, motorisée ou commande radio sur demande

Moustiquaire intégrée. Automatismes adaptés. Plusieurs orientations des lames. Position de travail : ouverture des lames lors de la descente du store

Rénovation (Visio). Maisons individuelles

Schenker

GM100 et GM200

Lame roulée galbée ou Z (ép. 0,6 mm, largeur 90 mm) avec lèvre amortisseuse

Store tout métal. Lame tenue aux extrémités par système métallique clipsé. Pas de bande de relevage au niveau des lames.

Muni d'une chaînette de traction. Verrouillage dans chaque position pour effet retardateur d'effraction

Inclus dans les coulisses.
Réglage individuel de l'inclinaison des lames

Maxi : 2,8 x 4 m (3,20 x 2,50 pour GM100)
Mini : 0,6 x 0,6 m

8 m2 (6 m2 pour GM100)

230 à 550 mm x 120 mm

Clips et supports de lame peuvent être revêtus en couleur, comme les coulisses et les rails

Manuelle, motorisé ou solaire et sur demande avec commande électronique

Lames interchangeables individuellement depuis l'intérieur

Lames extrudées. Surfaces chromées brillantes ou brossées mates, ou décor bois. Fermeture silencieuse

Maisons individuelles, logements collectifs bâtiments commerciaux et administratifs. Sécurité accrue (classe de vent 7)

MV90

Lames en Z à bords renforcées (ép. 0,45 mm, largeur 90 mm), profils atténuant le bruit et la lumière

Store à lames reliées. Verrouillage protégé dans les coulisses latérales par une courroie dentée. Dispositif de verrouillage dans toutes les dimensions

Doigts de guidage en polyamide.Verrouillage dans chaque position pour sécurité contre l'effraction. Système de débrayage qui protège le store des dégâts

Bande-échelle en polyester et raccordement par œillets en acier inoxydable

Maxi : 3,2 x 4,40 m
Mini : 0,6 x 0,6 m

8 m2

230 à 465 mm x 130 ou 140 mm

23 coloris standard

Manuelle, motorisé ou solaire et sur demande avec commande électronique

Par module

Tous types de bâtiments.Sécurité accrue, insonorisation optimale et très bon obscurcissement

VR 70 et VR90 (modèle VR90W pour vent jusqu'à 118 km/h)

Lames en Z à bords renforcés (ép. 0,42 mm, largeur 70 et 90 mm), profils atténuant le bruit et la lumière

Store à lames reliées. Coulisses munies de profils amortisseurs pour utilisation silencieuse

Guidage par ruban de levage type Texband. Sur demande, guidage par câble pour le VR90.

Bande-échelle en polyester avec raccordement par oeillets en acier inoxydable.

Maxi : 3,2 x 4,40 m
Mini : 0,6 x 0,6 m

8 m2 (9 m2 pour le VR90 W)

230 à 465 mm x 130 mm

23 coloris standard

Manuelle, motorisé ou solaire et sur demande avec commande électronique

Jusqu'à 3 lames changées indépendamment (au-delà, il faut changer le tablier)

Lumière du jour optimisée. Lames avec perforations. Moustiquaires combinées sur glissières adaptées. Store en forme de triangle

Tous types de bâtiments. Tertiaire : confort visuel optimal en solution lumière du jour.
Classe de vent 3 à 6 selon la largeur.

Tir Technologies

B80

Lame bombée ourlée (largeur 80 mm)

Store à lames reliées
Pose traditionnelle

Levage par rubans en trévira. Guidage par câble ou coulisse

Echelle d'orientation en Kevlar

Maxi : 4,5 x 4,5 m
Largeur mini : 0,5 m

10 m2

155 à 405 mm x 130 mm

Par manivelle ou moteur

Tertaire, résidentiel

Z70/90

Lame en Z (largeur 70 ou 90 mm), joint insonorisant serti

Store à lames reliées. Pose traditionnelle.

Ruban de levage en trévira. Guidage par coulisse

Cordon d'orientation et double agrafage inox des lames

Maxi : 4,5 x 4,3 m
Largeur mini : 0,65 m

10 m2

160 à 425 mm x 110 mm

Par manivelle ou moteur

Résidentiel. Obscurcissement optimal (90%)

Warema

E/C 60/80 A2/A6

Lame bombée ourlée (ép. 0,44 mm, largeur 60 ou 80 mm)

Store à lames reliées. Guidage par câble ou coulisse

Ruban de tirage en polyester à âme en Kevlar

Lacette polyester et agrafage des lames

Maxi : 5 x 5 m

12 m2

195 à 515 mm x 110 mm

26 couleurs. Possibilité de thermolaquage des coulisses et autres éléments de fixation.

Manuelle ou motorisée

Automatismes avec capteur d'ensoleillement et de température. Lames perforées. Plusieurs inclinaisons de lame. Moustiquaire combinée

Tertiaire

C/E/73/93/90 A 6

Lame occultante (largeur 73, 90 ou 93 mm), joint

Store à lames reliées. Guidage par câble ou coulisse

Ruban de tirage en polyester à âme en Kevlar

Lacette polyester et agrafage des lames

Maxi : 4,5 x 4,3 m

9 m2

160 à 295 mm x 110 mm

idem

Manuelle ou motorisée

Automatismes avec capteur d’ensoleillement et de température. Lames perforées. Plusieurs inclinaisons de lame. Moustiquaire combinée

Résidentiel et tertiaire

C/E 80/90/93 A8

Lame ourlée (largeur 80, 90 ou 93 mm), joint

Store tout métal

Chaîne de levage intégré dans les coulisses

Système d'orientation intégré dans les coulisses latérales

Maxi : 4 x 4,30 m

8 m2

195 à 515 mm x 110 mm

idem

Manuelle ou motorisée

idem

Maisons individuelles haut de gamme

Tableau non exhaustif réalisé en fonction de la base Batiproduits et des réponses des fabricants. Sont référencés dans ce tableau les BSO qui peuvent être entièrement relevés de manière à profiter pleinement des apports solaires directs en hiver.

N°341

vous lisez un article des Cahiers Techniques du Bâtiment N°341

Découvrir les articles de ce numéro Consultez les archives 2015 des Cahiers Techniques du Bâtiment

Nous vous recommandons

ISH 2017 : la sélection salle de bains

Diaporama

ISH 2017 : la sélection salle de bains

Il n’est pas seulement question de chauffage et d’énergie à ISH ! La salle de bains occupe en effet huit halls du parc des expositions de Francfort. Plus technique que la plupart des salons européens, le salon[…]

11/04/2017 | Produit
Enquête produit : les dalles de moquette se mettent au vert

Enquête produit : les dalles de moquette se mettent au vert

Les adjuvants démocratisent le béton "vert"

Enquête

Les adjuvants démocratisent le béton "vert"

Les isolants se font mousser

Les isolants se font mousser

plus d’articles