Publi-rédactionnel

Brique R≥ 1 : simplifiez-vous la RE 2020 !

Sujets relatifs :

,
Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

Brique R≥ 1 : simplifiez-vous la RE 2020 !

À partir de 2022, la RE2020 établit une trajectoire de réduction du seuil de l’impact carbone de la construction (Ic construction) tous les 3 ans. Selon les calculs réalisés par les différents Bureaux d’Etudes (Etudes Bastide Bondoux et Pouget consultants pour la FFTB), les bâtiments étudiés avec de la brique de structure respectent les seuils Ic Construction jusqu’en 2027.

 

Vers une industrie compétitive et décarbonée

La filière s’est par ailleurs engagée sur une feuille de route de décarbonation de sa production qui s’inscrit dans les objectifs de la SNBC (Stratégie nationale Bas Carbone), dont l’objectif est une baisse de 80 % des émissions de l’industrie en 2050 par rapport à 2015.

Ainsi, la filière met en œuvre selon les sites et leur écosystème des leviers diversifiés de décarbonation qui ont déjà permis en 20 ans de diminuer de 41 % ses émissions de CO2 :

  • Éco conception tout au long du cycle de vie (moins de transport, moins de matière tout en gardant la performance attendue…).
  • Diminution des consommations d’énergie : la récupération de la chaleur des fours pour alimenter les séchoirs est un exemple de transformation des process désormais largement déployé.
  • Substitution lorsque cela est possible du gaz naturel par des énergies décarbonées ou renouvelables (biomasse, biogaz, syngaz…).

Au travers de cette feuille de route de décarbonation sont également étudiées des technologies innovantes et de rupture, autour de l’hydrogène, de l’électrification de la fabrication et de programmes visant à la capture du CO2 en sortie de fours, à son transport, stockage ou à sa méthanation pour réutilisation dans le procédé de fabrication.

Performance de l’enveloppe et gain de Bbio, parce que le logement durable le vaut bien

Une enveloppe performante est une condition incontournable pour limiter au maximum les besoins du bâtiment (chauffage, refroidissement, éclairage) et donc les consommations des équipements qui seront installés à l’intérieur.

Avec la brique de structure de 20 cm et de résistance thermique R≥ 1 m2.K/W, il existe une réponse aux exigences renforcées de sobriété énergétique du bâtiment déjà utilisée pour construire plus d’un logement sur 3.

Les gammes de produits (briques et accessoires : linteaux, planelles, coffres) sont disponibles pour répondre aux besoins en maison individuelle comme en logement collectif.

Les études réalisées par Bastide Bondoux et Pouget consultants pour la FFTB démontrent que la brique R=1 associée à un doublage isolant th32 de 12 cm d’épaisseur en ITI (Isolation Thermique par l’Intérieur) répond aux exigences de la RE2020. Cela permet d’atteindre, selon les configurations d’un Bbio, jusqu’à 15 % inférieur au Bbiomax en logement collectif et jusqu’à 20 % inférieur en maison individuelle.

Pour répondre à des configurations plus complexes, chaque fabricant propose des gammes de briques de 20 cm de R allant jusqu’à 1,5 permettant aussi d’optimiser l’épaisseur d’isolant rapporté.

Pour les murs, la réponse simple, efficace est donc la brique R≥ 1, déjà utilisée pour construire plus d’1 logement sur 3 (collectif et maison individuelle).

C’est ainsi l’assurance que sa mise en œuvre est maîtrisée par les entreprises. Les fabricants ont des équipes disponibles dans toute la France pour accompagner les professionnels pour de la formation ou des démarrages de chantier.

Traitement des ponts thermiques par les accessoires

Associés à la brique, de nombreux accessoires permettent d’assurer un traitement global et homogène de l’enveloppe et particulièrement des ponts thermiques du mur :

  • planelles isolées en about de plancher,
  • coffres de volets roulants,
  • linteaux,
  • briques à bancher…

Moins d’isolant, c’est aussi plus de SHAB (Etude du Cabinet Pouget Consultants pour la FFTB en 2017) 

Grâce à sa performance thermique, la brique terre cuite apporte au minimum 3% de gain de surface habitable (SHAB) en comparaison avec une solution en maçonnerie courante.

Sur un immeuble à usage collectif de 2000 m2 SHAB et 34 logements (configuration de l’étude), la brique terre cuite permet de gagner 60 m2. C’est l’équivalent d’un 3 pièces en plus, créé grâce à la performance thermique intrinsèque de la brique terre cuite.

Avec la brique, c’est simple de faire durable !

Contenu proposé par GIE BRIQUES DE FRANCE

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news hebdo Cahiers techniques du batiment

Nous vous recommandons

BIM d'Or : les nominés de la catégorie Projet inférieur à 5000 m2 en neuf ou rénovation

BIM d'Or : les nominés de la catégorie Projet inférieur à 5000 m2 en neuf ou rénovation

La remise des BIM d'Or 2022 approche. Voici les trois projets nominés dans la catégorie Projet inférieur à 5 000 m2 en neuf ou en rénovation.Bâtiment industriel, Sisteron (04)Pour la construction de cette unité pilote de...

30/09/2022 | BIM d'Or
Un nouveau palmarès pour le réemploi

Un nouveau palmarès pour le réemploi

Le numéro 407 de septembre des Cahiers techniques du bâtiment est paru !

Le numéro 407 de septembre des Cahiers techniques du bâtiment est paru !

Nouvelle vie pour faux planchers

Nouvelle vie pour faux planchers

Plus d'articles