Nous suivre Les Cahiers Techniques du bâtiment

Bon anniversaire papa !

Sujets relatifs :

Bon anniversaire papa !

Que d’eau a coulé dans le béton du jour où, le 13 août 1903, Louis Dubois, un imprimeur parisien, lançait un nouveau journal destiné à informer les patrons d’entreprises sur les métiers et les nouvelles réglementations des travaux publics. Le Moniteur des travaux publics venait de naître. En cette époque de grands chantiers (métropolitain, chemin de fer, canaux, usines, égouts, …), ce bihebdomadaire de 4 pages, vendu 25 centimes, traitait déjà des problèmes réglementaires, informait de la vie des syndicats d’entrepreneurs, publiait les avis d’adjudications et les informations relatives à la vie financière, politique ou mondaine.

En 1908, le journal obtient le droit de publier des annonces judiciaires et légales, ce qui va lui permettre d’accueillir un nombre croissant d’appels d’offres. Interrompue pendant la Première Guerre mondiale, sa publication reprend en 1917 mais dans un plus petit format. Il devient alors « Le Moniteur des travaux publics, de l’entreprise et de l’industrie ».

Deux guerres vont passer et les Trente Glorieuses s’éteindre avec la crise pétrolière de 1973 lorsqu’en novembre 1975 naît son premier supplément thématique : « Les Cahiers techniques du Moniteur ». Un bimestriel qui va rapidement prendre son autonomie en devenant « Les Cahiers techniques du bâtiment », revue mensuelle à laquelle vous, lecteurs fidèles, êtes aussi attachés.

Ce tournant allait ouvrir la voie à de nombreuses créations de revues (Matériels et chantiers, AMC, Le Journal du chauffage et du sanitaire… ) mais aussi de lettres (Bip, Enerpresse, Informatique et collectivités locales, Bulletin européen), de formations, séminaires, services (Batiprix, Batiproduits, …), ainsi qu’au développement de salons (Salon des maires et des collectivités locales, Couleur 2000, M’O) et d’éditions spécialisées dans les ouvrages de références, sans parler des manifestations telles que l’Équerre d’argent et le Trophée de la documentation technique.

Plus de 600 personnes travaillent à produire quotidiennement les informations et les services indispensables aux différents intervenants du bâtiment et ­des travaux publics.

En un siècle, le Moniteur a vécu comme acteur 100 ans d’évènements du BTP, tout en devenant un véritable groupe homogène et cohérent, un partenaire, votre partenaire indéfectible. Louis Dubois peut être fier de sa création, et ses successeurs fiers d’avoir su transmettre le flambeau. À nous maintenant d’en faire autant pour que nos successeurs puissent fêter dignement l’heureux anniversaire … de son bicentenaire.

Du Moniteur au Groupe Moniteur, 100 ans d’histoire du BTP

vous lisez un article des Cahiers Techniques du Bâtiment N°238

Découvrir les articles de ce numéro Consultez les archives 2003 des Cahiers Techniques du Bâtiment

Nous vous recommandons

La loi Élan, l'accessibilité handicapés et la sécurité incendie

Interview

La loi Élan, l'accessibilité handicapés et la sécurité incendie

Entretien avec Karine Miquel, directrice marketing de Qualiconsult, à propos des conséquences réglementaires de la loi Élan sur l'accessibilité et la sécurité incendie. CTB : Quel est[…]

Permis d'expérimenter : le projet d’ordonnance mis en consultation publique

Permis d'expérimenter : le projet d’ordonnance mis en consultation publique

Le pare-vapeur s'impose sur les toitures étanches en tôles d'acier nervurées pleines

Le pare-vapeur s'impose sur les toitures étanches en tôles d'acier nervurées pleines

Façades et feu : avancées et attentes

Façades et feu : avancées et attentes

Plus d'articles