abonné

Enquête

Membranes d'étanchéité (2/2) - Bitumineuses et synthétiques

Sujets relatifs :

, ,
Membranes d'étanchéité (2/2) - Bitumineuses et synthétiques

Situés dans la cour du 4, rue Lobeau à Paris, ces 1 000 m2 de toits verts ont été réalisés à l'aide d'une membrane bicouche en bitume SBS élastomère de Siplast traité anti-racine.

© Siplast

Pour lire l’intégralité de cet article, testez gratuitement Les Cahiers Techniques du bâtiment - édition Abonnés

Les deux grandes familles de membranes s'enrichissent de solutions cool roof et à faible impact environnemental, et voient progresser les offres dédiées aux toits verts et photovoltaïques.

Forts de leur ancienneté, les revêtements bitumineux continuent d'occuper une place importante, mais leur formulation a évolué avec le temps : elle fait désormais appel à des élastomères ou à des plastomères. La plupart des industriels ont intégré à leur gamme des solutions réfléchissantes, dites « cool roof » afin de réduire la température de surface et limiter ainsi le recours à la climatisation. « Sur une tôle d 'acier nervurée avec isolant de 6 cm, la solution Derbibrite NT permet d 'atténuer de 2 à 3 °C la température intérieure lors des pics de chaleur », indique José Otero, directeur technique de Derbigum France. Le procédé Sun-Activ de Siplast affiche de son côté une réflectivité solaire de 98 % grâce à une finition blanche acrylique et polyuréthane. D'autres procédés utilisent des surfaces minérales ou métalliques (Alpalu Reflect d'Axter, Soprastar de Soprema… ).

Essor des solutions autoadhésives

Encore peu nombreuses, des étanchéités plus respectueuses de l'environnement font également leur apparition, à[…]

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Besoin d’aide pour vous connecter ?

Contactez-nous au +33 1 79 06 70 00 (du lundi au vendredi de 8h30 à 12h30
et de 13h30 à 17h30) ou à l’adresse suivante : abonnement@groupemoniteur.fr.

Nous vous recommandons

Supports, surfaces

Dossier

Supports, surfaces

À défaut d'espaces verts créés en pleine terre, les bâtiments peuvent faire office de réceptacle pour une végétalisation hors-sol. Mais leur impact sur le rafraîchissement du quartier n'est pas encore quantifié.La ville...

Le numéro 405 des Cahiers techniques du bâtiment vient de paraître

Le numéro 405 des Cahiers techniques du bâtiment vient de paraître

Un bâtiment low tech en containers maritimes

Un bâtiment low tech en containers maritimes

Une cartographie des panneaux solaires

Une cartographie des panneaux solaires

Plus d'articles