Nous suivre Les Cahiers Techniques du bâtiment

"BIM4Value peut faire office de référence pour les acteurs européens et internationaux" Emmanuel François, président de Smart Building Alliance

Stéphanie Obadia

Sujets relatifs :

,
Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

© SBA

Trois questions à Emmanuel François, président de Smart Building Alliance à propos du lancement du référentiel BIM4Value.

Vous venez de lancer, avec sept fédérations professionnelles du bâtiment, BIM4Value. Pourquoi ce référentiel ?
BIM4Value est le fruit d’un travail collaboratif élaboré par un nombre important d’acteurs (sept syndicats et une cinquantaine de professionnels). Il décrit 29  usages du BIM de la maquette numérique, de la conception jusqu’à l’exploitation maintenance en passant par le réemploi et l’économie circulaire. Chaque fiche étant dédiée à un usage. Ce document descriptif et transversal est déjà bien établi mais n’est pas figé. D’autres acteurs peuvent, s’ils le souhaitent, s’y greffer pour apporter leur complément. L’idée est de démocratiser l’usage du BIM et que tous les acteurs s’en emparent. Raison pour laquelle ce cadre de référence est consultable en ligne sur le site de la SBA.

Est-ce l’ébauche d’une future norme à venir ?
BIM4Value est plus un standard qu’une norme. Il s’inscrit dans la même lignée que R2S (Ready2Services) lancé l’année dernière.

Ce référentiel est l’un des premiers en Europe voire à l’international. Peut-il servir de modèle ?
C’est en effet l’un des premiers au monde. Un document structuré et sérieux qui peut faire office de référence pour les acteurs européens et internationaux. D’ailleurs, SBA lance à ce titre SBA International pour s’inscrire dans les différents pays européens. L’idée étant de partager nos travaux d’utilité publique – BIM4Value pour la maquette numérique et R2S pour le smart building – aux autres acteurs européens, voire à l’Union européenne. Ces référentiels seront donc traduits en plusieurs langues. En anglais d’abord dans les semaines à venir.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news hebdo Cahiers techniques du batiment

Nous vous recommandons

L'Anru poursuit ses projets de renouvellement urbain

L'Anru poursuit ses projets de renouvellement urbain

Au mois de juillet ont été validés les projets de 20 quartiers mobilisant près de 820 millions d’euros de concours financiers de l’Anru. Le comité d’engagement national de l’Agence[…]

01/08/2019 |
Délégation du permis de construire : les organismes tierce partie entrent dans la boucle

Délégation du permis de construire : les organismes tierce partie entrent dans la boucle

Végétalisation et lutte contre les surchauffes

Végétalisation et lutte contre les surchauffes

Réparer la ville

Evénement

Réparer la ville

Plus d'articles