Nous suivre Les Cahiers Techniques du bâtiment

abonné

Bim et risques naturels

Jacques Rolland

Sujets relatifs :

,
Bim et risques naturels

Depuis plusieurs années, l'Institut d'aménagement et d'urbanisme Île-de-France (IAU IDF) utilise le CIM (City Information Modeling) pour réaliser des simulations de crues centennales en région parisienne. Ces cartes sont très utiles pour adapter le plan local d'urbanisme intercommunal et étudier les fondations des constructions exposées à ce risque.

© IAU Île-de-France

Les crashs tests réalisés sur des avatars issus de la CAO au format BIM/ IFC permettent de déterminer les réactions d'un bâtiment aux aléas climatiques de type séisme, ouragan, pollution, inondation…

À l'instar des crashs tests réalisés par les industriels sur leurs produits avant ou après leur mise en production pour les améliorer, la maquette numérique constitue un avatar bien utile pour tester la résistance et le comportement d'un bâtiment en cas de mouvement de terrain, de séisme, d'inondation ou lors d'un orage, d'un cyclone… Auparavant, ces essais passaient par des calculs fastidieux et complexes, effectués selon des données théoriques. « Avec le BIM qui inclut les données techniques caractéristiques des objets des maquettes numériques, il est possible de réaliser des études et des simulations sur l'impact d'un aléa précis », souligne Emmanuel Di Giacomo, responsable des écosystèmes BIM chez Autodesk. En effet, chaque objet (composant structurel du bâti) peut contenir des informations IFC (Industry Foundation Classes) sur ses matériaux constitutifs, sa résistance aux vibrations, à la torsion… Soumettre la maquette numérique à des algorithmes de calcul informatique prédéfinis permet d'obtenir des résultats quasi immédiats, voire de simuler des comportements de type « s'il se passe ceci, il se produira cela ». Ceux-ci viennent en complément des outils de CAO classiques comme Arc hi CAD, Allplan, Revit ou Trimble.

Suivre les déformations d'une structure

Simuler la résistance du bâti aux mouvements de terrain et aux vibrations[…]

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

vous lisez un article des Cahiers Techniques du Bâtiment N°379

Découvrir les articles de ce numéro Consultez les archives 2019 des Cahiers Techniques du Bâtiment

Nous vous recommandons

L'Anru poursuit ses projets de renouvellement urbain

L'Anru poursuit ses projets de renouvellement urbain

Au mois de juillet ont été validés les projets de 20 quartiers mobilisant près de 820 millions d’euros de concours financiers de l’Anru. Le comité d’engagement national de l’Agence[…]

01/08/2019 |
Délégation du permis de construire : les organismes tierce partie entrent dans la boucle

Délégation du permis de construire : les organismes tierce partie entrent dans la boucle

Végétalisation et lutte contre les surchauffes

Végétalisation et lutte contre les surchauffes

Réparer la ville

Evénement

Réparer la ville

Plus d'articles