Nous suivre Les Cahiers Techniques du bâtiment

Evénement

BIM d’Or 2021 : découvrez les lauréats !

Sujets relatifs :

, ,
Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

BIM d’Or 2021 : découvrez les lauréats !

La huitième cérémonie des BIM d’Or, qui se tenait à la Halle Freyssinet (Paris XIIIe) ce 21 septembre 2021, vient de s’achever. 12 prix ont été décernés (neuf BIM d’Argent, deux Coups de cœur du jury et le BIM d’Or). Découvrez le palmarès.

Projet inférieur à 5000 m2 en neuf et rénovation

Communauté de communes de la Châtaigneraie cantalienne (15)

Près de Saint-Mamet-la-Salvetat (15), la communauté de communes de la Châtaigneraie cantalienne a choisi de rénover 80 bâtiments communaux, dont les surfaces sont comprises entre 200 et 3 000 m², grâce au BIM. Les travaux doivent durer trois ans pour se terminer en août 2023. La première étape est l’acquisition de l’existant avec un scanner 3D. Les données sont ensuite intégrées sur la plateforme CNBIM développée en interne, pour permettre aux utilisateurs d’accéder rapidement aux informations disponibles. L’objectif étant de favoriser la montée en compétences des acteurs locaux tout en permettant de centraliser, pérenniser et capitaliser sur les données disponibles sur les bâtiments. Grâce au BIM, l’établissement public de coopération intercommunale (EPCI) maîtrisera l’état de dégradation de son patrimoine pour engager une démarche de rénovation proactive. Définition des priorités, des budgets et planification seront ainsi simplifiés.

Équipe : MOA Communauté de communes de la Châtaigneraie cantalienne. BET SAS ACBIM Mopus.
Logiciels : Revit Architecture, Realworks, ArchiWizard, CNBIM.

Projet entre 5 000 et 30 000 m2 en neuf

N2 Stream Building, Paris (75)

Cet ensemble parisien de 20 400 m² sera livré au premier semestre 2022. Le projet se caractérise d’abord par la grande complexité du site, puisqu’il se situe au-dessus de deux lignes de métro, entre un poste transformateur EDF et des chambres de purge du réseau de chaleur CPCU. L’ouvrage a donc été pensé comme un bâtiment pont. Il est aussi modulable afin d’autoriser des usages mixtes au fil du temps. Tout cela a été prévu en BIM, grâce en particulier au géo-référencement des modèles les uns par rapport aux autres. La maquette intègre les contraintes du site et a permis d’en tenir compte pour surmonter les défis techniques. Le BIM sert aussi au suivi de l’évolution du chantier au quotidien.

Équipe : MOA Covivio - Hines. MOE PCA Stream. BET B&P, Charpente Concept, CCO. Entreprises de travaux Spie Batignolles Construction Île-de-France.
Logiciels : Revit, Solidworks, Creo, Cadwork, Tekla, Graitec Advance Design.

Projet entre 5 000 et 30 000 m2 en rénovation

Attraction Buzz l’Éclair de Disneyland, Marne-la-Vallée (77)

Pour cette attraction du parc Disneyland Paris, les contraintes étaient fortes. Il fallait revoir 2 200 m² de toiture-terrasse et un dôme de 1 000 m² environ, protéger ou remplacer les équipements lumineux spécifiques qui imitent la foudre, mais aussi revoir 800 m² de sols extérieurs et 1 800 m² de peintures décoratives. Cela sans impact visuel ou sonore sur le parcours de plusieurs millions de visiteurs annuels. Pour mener à bien ces travaux, un processus collaboratif en BIM niveau 2 a été mis en place avec une annexe spécifique à la convention BIM pour encadrer les exports en IFC. Le BIM a servi au calcul des quantitatifs, linéaires, surfaces et volumes complexes, et il a permis de prévoir l’installation de chantier et le phasage des travaux de façon à limiter les nuisances. Son usage a permis de respecter les plannings et les coûts. L’attraction a été livrée au début de l’été 2021.

Équipe : MOA Disneyland Paris. MOE EPI. BET EPI et LCV Ingénierie. Entreprises BTB, ACPMC, Isotop, Iso CMC, Eurobat, A.Realise, Graphibus.
Logiciels : Revit, Rhino 3D, 3DS Max, Solidworks, Navisworks, Dynamo.

Projet supérieur à 30 000 m2 en neuf

Pôle d’échanges multimodal, Lyon Part-Dieu (69)

Cette opération regroupe six chantiers dont de la démolition (hall et place), l’extension de la gare et la création d’un parking ainsi qu’un programme mixte de bureaux et hôtel. De gros enjeux puisqu’il a fallu maintenir la gare en fonctionnement et assurer la coordination des marchés. Une charte BIM et une maquette numérique de référence ont été établies. L’interopérabilité a permis le partage de 150 maquettes numériques. Une synthèse 3D a servi à gérer les interfaces en limite des projets, ou le passage de réseaux et d’ouvrages dans l’emprise d’un autre projet. Des cas d’usages BIM ont été réalisés par nuages de points de zones existantes pour comparer au modèle pour recalage ; ou de la réalité augmentée pour le suivi des ouvrages. Le BIM a été utilisé en conception, exécution, phasage chantier et sur chantier.

Équipe : MOA Vinci Immobilier, SPL Part-Dieu, SNCF Gares & Connexions, SNCF Réseau. MOE Dominique Perrault Architecture, Sud Architectes, Arep. BET Egis, Setec TPI, Barbanel, Berim, Setec ALS, Ingérop. Entreprises Citinea et Campenon Bernard Centre-Est (Groupe Vinci Construction France), Soletanche Bachy, Lefort Francheteau, Cegelec, Martifer Construction, Lenoir Métallerie, Smac.
Logiciels : Autodesk Revit, Autodesk Navisworks, Tekla Structures, Axeobim, SimpleBIM, BIMCollab, Lumion.

Projet supérieur à 30 000 m2 en rénovation

Station d’épuration des Trois Rivières, Clermont-Ferrand (63)

L’intégration du BIM pour un ouvrage de traitement de l’eau et de valorisation énergétique constitue une innovation, d’autant que l’environnement industriel est complexe et les acteurs nombreux. La maquette numérique a permis d’intégrer dès le début le concepteur, le réalisateur et l’exploitant-mainteneur et donc d’assurer à terme la continuité numérique de l’information jusqu’à l’Asset Information Model pour l’exploitation maintenance. Actuellement en stade d’études d’exécution, une phase pilote est intégrée sur un des assets les plus remarquables du projet (Sedipac). Le BIM en phase de réalisation intégrera le contrôle et le suivi par la réalité augmentée. Une démarche d’expérimentation de la solution est en cours (solution BlocInBloc).

Équipe : MOA Clermont Auvergne Métropole. MOE Suez Consulting. BET ITC, Segmentis, MIB 3D, CHM (architecte). Entreprises Suez TI, NGE GC, Scate Automation.
Logiciels : Revit, Aveva, Tekla Structures, Navisworks, BIMSync, Geomensura.

Projet d’infrastructure

Canal Seine-Nord-Europe (60, 62)

Ce projet d’infrastructure fluviale à grand gabarit, long de 107 km, s’étend entre Compiègne (60) et Aubencheul-au-Bac (62). La maquette numérique est conçue pour être utilisée sur tout le cycle de vie du projet : conception, réalisation, exploitation, et même déconstruction. La maquette de synthèse, mise à jour chaque semaine et assemblée par le BIM coordinateur, intègre la totalité de la conception, y compris les données environnementales. Le BIM a permis de fédérer l’ensemble des métiers (tracé fluvial, tracé routier, hydraulique, géotechnique, terrassements, étanchéité, génie civil des écluses, vantellerie, équipements et systèmes, environnement, paysages, exploitation, etc.), de contrôler la production des équipes, d’éviter l’effet silo en facilitant les échanges entre les différents métiers, de détecter les clashs. Elle a aussi contribué à la cohésion et à la motivation des équipes pendant la crise sanitaire. Par ailleurs, la réalité augmentée devrait être déployée dans le cadre de visites de terrain avec les habitants. Des rendus réalistes seront également effectués pour faire accepter le projet aux particuliers.

Équipe : MOA Société du Canal Seine-Nord Europe. MOE Egis (mandataire), Ingérop, SBE, ISL, Ney & Partners, AEI Architectures, MDP.
Logiciels : Revit, Mensura, AutoCAD Civil 3D, Tekla, Navisworks,TwinMotion.

Projet en exploitation et/ou maintenance

Bâtiment Francis Bouygues,École centrale Supélec, Gif-sur-Yvette (91)

Le bâtiment a été conçu et réalisé en BIM via cinq maquettes. Pour l’exploitation-maintenance, Bouygues Energies & Services a réengagé la démarche BIM, stoppée en cours de chantier, pour une représentation numérique conforme à l’existant et opérationnelle pour les équipes FM. Elle est certifiée BIM Model in Use. Il a fallu mettre en conformité les maquettes numériques avec les documents issus du DOE (plans, synoptiques…), intégrer les paramètres Mainteneur en vue de la connexion aux outils métier (GMAO & GTB) et mettre à jour les maquettes via des relevés terrain en mettant à disposition le modèle en mobilité. Une consultation est en cours afin de mettre en place une plateforme BIM GEM sur le bâtiment et rassembler les données de la GMAO, GTB et des maquettes numériques sur une même plateforme de supervision.

Équipe : MOA Kluster (pour centrale Supélec). MOE Bouygues E&S FM France (Exploitant-Mainteneur du bâtiment). BET Gigon Guyer Architekten (architecte), Egis (BE). Entreprise Bouygues Bâtiment IDF - 0uvrages publics.
Logiciels : Revit, Dalux, Planon (GMAO), Next-BIM, Sharepoint.

Projet de CIM, LIM et RIM

Front de mer de Sainte-Luce (Martinique)

Dans une démarche de résilience, ce projet d’aménagement, dont la livraison est prévue en 2025, s’appuie sur les ressources locales afin de renforcer durablement le littoral et préserver les activités existantes et l’authenticité de l’écosystème. Sur 6 680 m² (dont 509 m² SDP), il comprend un espace multifonctionnel, un nouveau marché de poissons et fruits et légumes de forme triangulaire, des aménagements pour le développement d’activités ludiques et halieutiques, et deux pontons et cales de halage. Pour les besoins du projet, une maquette hybride multi-échelle entre BIM et CIM/LIM a été développée. La maquette du projet (au stade APDPC) est en effet constituée d’une maquette d’aménagement, de trois maquettes pour les zones bâties et d’une autre pour la topographie du fond marin. La complémentarité et interopérabilité des données SIG n’a pas été oubliée, d’autant que l’objectif est de pouvoir exploiter dans le modèle les données issues des documents cadres de planification territoriale (SIG) et remonter éventuellement les informations projetées (du BIM vers le SIG). Un autre enjeu a consisté à simuler des événements climatiques pour atténuer les aléas (inondation et houle) du périmètre du projet. Les simulations thermiques, climatiques et de luminosité, ont guidé des choix décisifs dans les essences végétales et la préservation de la faune, et enrichi les phases préliminaires de conception des aménagements des frontages actifs. Outil de coordination et de médiation entre les parties prenantes du projet, la maquette numérique pourra, tout au long de la vie des ouvrages, être consultable dans le cadre de la maintenance des réseaux enterrés.

Équipe : MOA Ville de Sainte-Luce. MOE Erik Giudice Architecture (mandataire). BET Egis Bâtiments Antilles-Guyane, LBD Paysages.
Logiciels : AEC collection Autodesk.

Démarche pionnière, originale

Métropole européenne de Lille (69)

Unique en France par son envergure (pour une collectivité territoriale), la démarche BIM My MEL vise une opérationnalité BIM de la Métropole européenne de Lille (MEL) à l’horizon 2022 (compétences, méthodes, outils et projets). Aujourd’hui, ce sont plus de 25 projets (bâtiments ou infrastructures) qui sont conduits par les services de la MEL sur la base de cette stratégie. Cette montée en compétence s’appuie par ailleurs sur la formation à travers une école du BIM qui a permis de former plus de 70 agents depuis 2019. La particularité de la démarche métropolitaine est liée à son envergure (3 000 agents, 570 M€ d’investissement annuel, toutes thématiques BTP). Ici, le BIM s’affirme clairement comme une déclinaison de la stratégie « Data et Jumeau numérique » à l’échelle de l’ensemble du territoire et des champs d’intervention de la collectivité. La MEL est ainsi mobilisée dans une démarche openBIM transverse qui dépasse les fonctionnements habituels en silo.

Équipe : MOA Métropole européenne de Lille.
Logiciels : ArchiCAD, Revit, Covadis, EveBIM, Terraexplorer, Dalux.

Coups de cœur du jury

Téléo, Toulouse (33)

Téléo, téléphérique qui reliera les sites de l’Oncopôle, du CHU Rangueil et de l’université Paul-Sabatier en 10 minutes au lieu de 20 à 50 minutes en voiture,est un projet complexe conçu en BIM avec pour priorité la gestion des conflits en études d’exécution (d’environ 16 000 au début du processus à près de 4 000 (acceptés) à la fin). Sur le chantier, une K-BIM a été installée (cabine contenant un grand écran et un ordinateur avec accès à la maquette). La modélisation, le phasage 4D, le rendu réaliste et la réalité virtuelle ont permis à tous les intervenants sur chantier de mieux se rendre compte de leur environnement et de la finalité des travaux. La modélisation du terrain a permis d’optimiser les déblais et remblais. À terme, la maquette permettra l’exploitation maintenance. Au total, 18 métiers impliqués et trois maquettes qui totalisent 95 modèles.

Équipe : MOA Tisséo Collectivités, Tisséo Ingénierie. MOE Ingérop (AMO),Veritas (OCTA). BET Groupement Poma (mandataire), BYTPRF, Systra, Seti,Séquences, Altiservices. Entreprises Poma (mandataire), Bouygues Travaux publics Régions France.
Logiciels : Inventor, Revit, Navisworks, Covadis, Tekla, Rhino, Solidworks, NX.

Grand Palais éphémère, Paris (75)

Livré en mai dernier, le Grand Palais éphémère de Paris accueille les expositions et les événements sur le Champs-de-Mars pendant les travaux de rénovation du Grand Palais. La construction de cet édifice de 9 860 m² a été réalisée en huit mois grâce au BIM. Et depuis, cette structuration des données sert aussi pour l’exploitation de l’ouvrage. Grâce aux modèles numériques, les équipes imaginent les différentes configurations possibles en fonction des événements. Impacts environnementaux, logistique, nuisances potentielles, acoustique… sont ainsi validés grâce au BIM. La 3D sert également pour réaliser les livrables à destination des monteurs, en particulier les listings de produits ou les plans de montage. Point spécifique, le BIM sert également pour les rendus lumière afin d’adapter les intensités et les couleurs en fonction des besoins. Enfin, l’édifice a été imaginé recyclable grâce à la modularité pour le démonter et le remonter.

Équipe : MOA GL Events GPE. MOE Hall Expo, Wilmotte & Associés, Chabanne Ingénierie. BET Chabanne Ingénierie, Lamoureux acoustics. Entreprises Mathis SAS, Mtech IASO, Andreu, Cleas, Spaciotempo.
Logiciels : Revit, Cadwork, Navisworks, Wyziwyg, Solidworks.

BIM d’Or 2021

Terminal 2B, Roissy aéroport (95)

Si Groupe ADP s’est engagé dans une démarche de transformation numérique depuis plusieurs années, la mission de BIM Management en phase synthèse, exécution et réception de DOE numérique est une première. Elle a permis le suivi et le respect du processus du BIM des entreprises des macro-lots (clos couvert, électricité, CVC, tri bagage) et la mise à jour de la maquette guide SOE en vue de la synthèse. La modélisation à partir d’archives et des scans 3D a permis une meilleure connaissance des existants, a facilité la conception et a évité les imprévus sur chantier. Une plateforme unique a servi à déposer l’ensemble des données du projet, et à créer un cadre commun de validation technique. L’innovation importante est la mise à disposition d’une maquette numérique DOE destinée à servir de référentiel pour la future exploitation du bâtiment et à alimenter les systèmes d’information de FM (SIG et GMAO). À noter également, la création d’une bibliothèque BIM spécifique aux ouvrages aéroportuaires (mobilier, signalétique, poste de contrôle, équipement technique).

Équipe : MOA Groupe ADP. MOE Groupe ADP. BET Groupe ADP et filiale ADPI, Ingelux (éclairage). Entreprises Bouygues - Brézillon-Baudin Chateauneuf, Axima, Ineo, Alstef.
Logiciels : Revit, Navisworks, Mezzoteam, Resolving, Bimtrack.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news hebdo Cahiers techniques du batiment

Nous vous recommandons

Les réseaux ont aussi leur chantier 4.0

Les réseaux ont aussi leur chantier 4.0

Qui a dit que le Chantier 4.0 n’existait pas ? Le groupe Colas, Syslor et Bouygues Telecom ont réalisé une expérimentation en conditions réelles pour évaluer l’apport de la 5G aux solutions de réalités augmentées sur des...

L’analyse prédictive en chantier

L’analyse prédictive en chantier

" Le BIM permet de relever les défis de la transition énergétique et environnementale "

" Le BIM permet de relever les défis de la transition énergétique et environnementale "

Innovyze, de l'eau au moulin d'Autodesk

Innovyze, de l'eau au moulin d'Autodesk