Nous suivre Les Cahiers Techniques du bâtiment

BBCA se tourne vers la rénovation

Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

BBCA se tourne vers la rénovation

Après un premier référentiel pour la construction neuve lancé en février 2016, puis harmonisé avec les exigences du label E+C- en mars 2017, l’association BBCA s’attaque à l’empreinte carbone du bâtiment à réhabiliter.

Constat est fait que le parc des années 60 génère 3 tonnes de carbone par mètre carré en exploitation, contre 1,5 pour la construction neuve. Les bâtiments labellisés BBCA sont conçus pour n’émettre qu’une seule tonne. L’urgence réside donc dans l’existant. Ces derniers mois, 40 opérations soumises au crible d’une commission technique composée de différents BE (Sintéo, Artelia et Pouget Consultants, en association avec Bouygues Bâtiment Île-de-France) ont permis d’adapter le référentiel de BBCA pour le neuf aux spécificités de la rénovation. Celui-ci vise en priorité les opérations de rénovation lourde et de rénovation thermique (incluant remplacement des matériaux et des équipements techniques), à l’exclusion des rénovations légères ne portant que sur un ou deux lots.

Vers une rénovation économe

« Deux indicateurs de référence ont été conservés : construction raisonnée et exploitation maîtrisée, rapporte Mathieu Tamaillon (Sintéo), coordinateur de la commission technique. L’innovation, c’est que l’accent est délibérément mis sur ceux du stockage carbone et de l’économie circulaire. » À cet égard, un diagnostic ressources sera le préalable indispensable à toute rénovation visant la labellisation. Non seulement le recours à des matériaux entrants biosourcés sera encouragé, mais il deviendra essentiel de conserver au maximum les matériaux existants pour maîtriser l’empreinte carbone ̶   d’autant que la commission technique a choisi de regarder celle-ci comme égale à zéro dans le but d’encourager cette démarche. Le label sera lancé officiellement au premier semestre 2018.

 

Nous vous recommandons

Quel avenir pour le dessin à l’heure du BIM ?

Quel avenir pour le dessin à l’heure du BIM ?

Les architectes du patrimoine ne se préoccupent pas que de vieilles pierres. Une récente rencontre leur a permis d’interroger la pratique du dessin face à l’essor de la conception en BIM.   C’est le 10[…]

Bâtiments passifs tertiaires

Bâtiments passifs tertiaires

7ème édition du Trophée Béton Ecoles

Vidéo

7ème édition du Trophée Béton Ecoles

Concours « Comment régénérer la ville ? » : 4 projets étudiants nominés

Concours « Comment régénérer la ville ? » : 4 projets étudiants nominés

Plus d'articles