Nous suivre Les Cahiers Techniques du bâtiment

abonné

Associer le plan et la carte

Jacques Rolland

Sujets relatifs :

, ,
Associer le plan et la carte

© Codah

L'interopérabilité entre les formats du BIM et des SIG progresse. L'automatisation de processus d'échanges facilite la collaboration des concepteurs et des gestionnaires d'infrastructures et de patrimoine.

Annoncée il y a déjà plusieurs années ; formalisée fin 2017 par un partenariat entre Autodesk, leader américain de la CAO, et Esri, champion mondial de l'information géographique ; en cours de normalisation auprès de l'ISO (Organisation internationale de normalisation)… La convergence entre les technologies du BIM (Building Information Modeling) et celles du SIG (Système d'information géographique) commence à se concrétiser.

L'objectif est d'associer le plan et la carte pour assurer la continuité des espaces et passer automatiquement, sans rupture, de l'architecture structurelle d'un bâti aux éléments localisés de son environnement. Avec pour objectif de partager et d'exploiter les objets et les données à différentes échelles et dans toutes les dimensions. Les exemples précurseurs ne manquent pas : la Communauté d'agglomération de Saint-Quentin-en-Yvelines (78) pilote déjà ainsi ses espaces urbains ; la cartographie de la Société du Grand Paris intègre 1 million de bâtiments en 3D - dont 68 gares et 140 km² d'aménagements urbains ; l'Établissement public d'aménagement de La Défense-Seine-Arche met en forme, avec le CSTB, une démarche BIM multi-échelle sur support cartographique. Mais il reste encore à assurer l'automatisation des échanges de données BIM/SIG.

Dijon avait modélisé un de ses monuments emblématiques, la Chapelle des Carmélites, sous Revit pour conduire sa rénovation. Transposée sur le SIG, cette maquette numérique est maintenant exploitée pour assurer la maintenance de ce bâtiment du XVIIe siècle.

Un simple glisser/déposer suffit

Dans la compétition entre éditeurs qui s'engage, Autodesk et Esri ont déjà pris de l'avance. « En associant la CAO au SIG, nous cherchons à ce que la donnée BIM de tous les objets constitutifs d 'un bâti soit accessible en 3D à tous nos utilisateurs », indique en Gwenaël Bachelot, responsable avant-ventes chez Autodesk. Depuis juin 2018, la version 2.2 d'ArcGis Pro d'Esri donne accès directement aux modèles BIM d'une application Autodesk Revit (à partir de la version[…]

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

vous lisez un article des Cahiers Techniques du Bâtiment N°373

Découvrir les articles de ce numéro Consultez les archives 2018 des Cahiers Techniques du Bâtiment

Nous vous recommandons

La numérisation au bon secours de Notre-Dame

La numérisation au bon secours de Notre-Dame

L’entreprise AGP a réalisé en 25 ans une quinzaine de relevé de Notre-Dame. Il compile aujourd’hui les différents nuages de points réalisés afin de proposer une maquette complète de[…]

18/04/2019 | Actualité
Notre-Dame : « Les travaux de rénovation sont la cause de trois quart des incendies des bâtiments historiques » Claude Delahaye (Verspieren)

Notre-Dame : « Les travaux de rénovation sont la cause de trois quart des incendies des bâtiments historiques » Claude Delahaye (Verspieren)

Notre-Dame : enjeux juridiques autour de la reconstruction

Notre-Dame : enjeux juridiques autour de la reconstruction

Le point sur l’expérimentation E+C-

Le point sur l’expérimentation E+C-

Plus d'articles