Nous suivre Les Cahiers Techniques du bâtiment

Dossier

Articulation des lieux de vie autour de jardins et patios

Sujets relatifs :

Articulation des lieux de vie autour de jardins et patios

Face à l’augmentation du nombre de personnes atteintes de maladies neurodégénératives, l’Ehpad nouvelle génération doit apporter à ses résidents des espaces confortables et conviviaux. En outre, les activités ludiques doivent bénéficier d’un cadre sécurisé et attractif.

Au début des années 1980, pour répondre à la montée en puissance de la dépendance, apparaissent de nouvelles maisons de retraite : la maison d’accueil pour personnes âgées (Mapa), ou pour personnes âgées dépendantes (Mapad). Depuis 2001, cette dernière est supplantée par l'établissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes (Ehpad). Cette résidence de services médicalisée, publique ou privée, s’adresse aux plus de 60 ans qui, atteints de pathologies chroniques (Parkinson, Alzheimer, etc.), ont perdu leur autonomie et ne peuvent plus rester seuls à leur domicile. Outre l’hébergement et la restauration, l’Ehpad dispose d’équipements adaptés et de soins assurés par un personnel médical et paramédical compétent. Les patients sont amenés à s’extraire de leur état d’isolement, en s’ouvrant à diverses activités ludiques (art-thérapie, etc.). L’établissement accueille également les familles, dans un cadre de vie agréable.

Au regard du nombre croissant de patients atteints de troubles du comportement, certains architectes intègrent dans leur projet des espaces reconfigurables en unités spécialisées. Et la place prépondérante du paysage apporte des espaces extérieurs de détente et de sociabilité. Les « jardins thérapeutiques », sécurisés et jalonnés de cheminements en dénivelé, sont propices aux activités physiques des résidents, guidés par des aides-soignants. Peuplées d’arbres, parterres de fleurs, herbes aromatiques et/ou plantes comestibles (potager), ces aires facilitent le repérage des personnes désorientées, en éveillant leur mémoire et leurs sens. D’où l’implantation des lieux de vie de plain-pied avec la nature.

Sortir du schéma hospitalier

Certains établissements sont édifiés à proximité d’une école, d’une crèche ou de logements, afin de s’ancrer dans le quotidien de la cité. Du côté fonctionnel, l’Ehpad s’articule autour de trois pôles : une zone centrale réservée à l’accueil et à l’administration ; une zone cuisine et salle à manger ; et un pôle hébergement. Sur ce principe, les architectes imaginent diverses configurations adaptées aux exigences des programmes et sites donnés. Le but est de sortir du schéma hospitalier classique, en humanisant ces établissements médicalisés, par la pénétration de la lumière naturelle et une ouverture sur l’extérieur. Hiérarchisés, les lieux de vie se composent d’espaces privatifs intimes (chambres, etc.) et d’espaces communs de convivialité, tels que le restaurant, le salon de repos, l’atelier, etc. Le plus souvent, la salle de restauration principale se trouve au rez-de-chaussée, sur un parc. Parfois, la cuisine peut être installée à chaque étage et faire partie des activités proposées aux résidents encore actifs. Des pièces tampons, comme la salle de bain collective ou les locaux médicaux et de soins, sont placées entre les espaces communs et les chambres. Ces dernières, accolées, s’organisent en bandes le long de couloirs. Chaque chambre, équipée d’un lit médicalisé, de mobilier et d’une salle d’eau, est accessible aux personnes à mobilité réduite, tout comme les autres espaces. Et la plupart bénéficient de prolongements extérieurs (loggias ou terrasses). Quant aux usagers, ils sont en majorité permanents. Seuls certains viennent dans le cadre d’un accueil de jour.

vous lisez un article des Cahiers Techniques du Bâtiment N°337

Découvrir les articles de ce numéro Consultez les archives 2014 des Cahiers Techniques du Bâtiment

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news hebdo Cahiers techniques du batiment

Nous vous recommandons

Les gares passent en classe confort

Dossier

Les gares passent en classe confort

Conjuguant projet de transport et projet urbain, les gares françaises, rénovées ou nouvellement construites, doivent s'adapter à l'évolution des usages - intermodalité, mobilité,[…]

21/12/2018 | ERP
Dossier gares (1/5) - Nécessaires cures de jouvence

Dossier

Dossier gares (1/5) - Nécessaires cures de jouvence

Dossier gares (2/5) - Espaces à vivre et à parcourir

Dossier

Dossier gares (2/5) - Espaces à vivre et à parcourir

Dossier gares (3/5) - Organiser l'affluence des voyageurs

Dossier

Dossier gares (3/5) - Organiser l'affluence des voyageurs

Plus d'articles