Nous suivre Les Cahiers Techniques du bâtiment

Arrêtons la régression urbaine !

Sujets relatifs :

Arrêtons la régression urbaine !

Cristina Conrad,architecte, présidente de l’ordre des architectes d’Ile-de-France.

© Doc. Roland Bouguet.

Lattachement que nous portons à la France est lié aux lieux, aux ­espaces dans lesquels nous vivons, aux archi­tectures qui nous émeuvent. Cette ­diversité architecturale, que l’on retrouve aussi bien en milieu urbain que dans les campagnes et les villages, participe d’ailleurs de notre richesse économique (14 millions de touristes en 2005 – 1re destination touristique au monde). Toutefois, la multiplication à l’infini des giratoires, des lotissements pavillonnaires et des zones industrielles défigurent progressivement nos paysages.

Nous reproduisons à l’horizontale, les caractéristiques des banlieues : cités-dortoirs, espaces sans âme, répétitivité, uniformité, banalité architecturale, absence d’espaces publics et de rencontre, etc.

Méfions-nous qu’après la crise des banlieues, nous ne devions faire face à la crise du pavillon.

Chacun le sait mais qui ose dire que le mitage, la marée pavillonnaire détruisent le paysage, l’identité des lieux et le sentiment d’appartenance ? Ces lotissements sont d’autant plus inquiétants qu’ils sont, une fois construits, irréversibles et catastrophiques en matière de développement durable. Ils consomment de l’énergie, des espaces agricoles, des routes, du temps, des deniers publics, et surtout ils exposent leurs propriétaires à une fragilité financière. Que l’essence, le gaz, l’électricité ou les impôts augmentent et c’est tout un équilibre budgétaire qui est mis à mal. En la matière, les travaux de Francis Beaucire, chercheur et géographe, sont édifiants. Sont édifiantes aussi les réactions de repli dans un entre soi protecteur qui sapent le vivre-ensemble et aboutissent parfois à la peur et au rejet de l’autre. Les Français seraient désireux de maisons individuelles. Mais quelle alternative leur est offerte alors que les pouvoirs publics les favorisent (la maison à 100 000 e en étant le dernier avatar !), que les communes se désengagent de coûteuses et impopulaires (électoralement) opérations de logements sociaux au bénéfice du secteur privé qui … se charge de tout ! Ayons aussi l’honnêteté de reconnaître que cet exil urbain répond à une offre de terrain pas ou peu chère. C’est pourquoi, à côté de la conception d’un habitat plus urbain (maisons de ville, individuel superposé, immeuble de ville, petits collectifs…), offrant une intimité, un jardin ou une terrasse et une personnalisation du logement, il nous faut réfléchir à la mise en œuvre d’une régulation foncière et de véritables projets urbains et de société. Il appartient à l’État, aux maires, et aux maîtres d’ouvrage d’impulser, de réguler et de promouvoir des réalisations de qualité et ­accessibles au plus grand nombre, et aux architectes, à leurs côtés, de penser et composer la ville, les villages et l’espace ­urbain. Nous oublions trop ­souvent que la civilisation est née de la ville et que la densité est la marque de la civilisation urbaine qui est la nôtre depuis des siècles. ­Adaptons-la donc à nos villes pour demain, avec le même souci qui a fait qu’elles sont aujourd’hui enviées, admirées et visitées par tous.

vous lisez un article des Cahiers Techniques du Bâtiment N°264

Découvrir les articles de ce numéro Consultez les archives 2006 des Cahiers Techniques du Bâtiment

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news hebdo Cahiers techniques du batiment

Nous vous recommandons

La loi Élan, l'accessibilité handicapés et la sécurité incendie

Interview

La loi Élan, l'accessibilité handicapés et la sécurité incendie

Entretien avec Karine Miquel, directrice marketing de Qualiconsult, à propos des conséquences réglementaires de la loi Élan sur l'accessibilité et la sécurité incendie. CTB : Quel est[…]

Permis d'expérimenter : le projet d’ordonnance mis en consultation publique

Permis d'expérimenter : le projet d’ordonnance mis en consultation publique

Le pare-vapeur s'impose sur les toitures étanches en tôles d'acier nervurées pleines

Le pare-vapeur s'impose sur les toitures étanches en tôles d'acier nervurées pleines

Façades et feu : avancées et attentes

Façades et feu : avancées et attentes

Plus d'articles