ARCHITECTURE Accord pour une libre circulation des architectes

Sujets relatifs :

Le Conseil des architectes d’Europe (CAE) vient de signer avec l’American Institute Of Architects (AIA) un accord de reconnaissance mutuelle des qualifications de la profession. L’objectif : permettre une libre circulation des architectes entre les Etats-Unis et les 25 États membres de l’Union européenne. Pour les architectes européens, cela impliquerait la possibilité d’exercer leur profession outre-Atlantique sans passer d’examen (ou s’associer avec un architecte américain sur un projet ponctuel) comme prévu actuellement. Leurs homologues américains doivent aujourd’hui obtenir une autorisation spécifique du ministère de la Culture, ce dernier étant néanmoins tenu d’examiner le cursus et les qualifications de ceux possédant un diplôme reconnu par un autre État membre de l’UE. Ce texte établit un niveau de formation de 5 ans ainsi qu’une expérience professionnelle de même durée, objet réel de la négociation (équivalent pour la France à 5 ans d’inscription à l’ordre). Cet accord de coopération professionnelle ne pourra entrer en application qu’après avoir été entériné par la Commission européenne (ce qui ne devrait pas poser de problème, le CAE ayant travaillé sur mandat de la Commission) et par le Gouvernement fédéral des Etats-Unis.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news hebdo Cahiers techniques du batiment

Nous vous recommandons

Supports, surfaces

Dossier

Supports, surfaces

À défaut d'espaces verts créés en pleine terre, les bâtiments peuvent faire office de réceptacle pour une végétalisation hors-sol. Mais leur impact sur le rafraîchissement du quartier n'est pas encore quantifié.La ville...

Le numéro 405 des Cahiers techniques du bâtiment vient de paraître

Le numéro 405 des Cahiers techniques du bâtiment vient de paraître

Un bâtiment low tech en containers maritimes

Un bâtiment low tech en containers maritimes

Une cartographie des panneaux solaires

Une cartographie des panneaux solaires

Plus d'articles