Nous suivre Les Cahiers Techniques du bâtiment

Appareils photos numériques :un choix dicté par la capacité mémoire

Sujets relatifs :

Appareils photos numériques :un choix dicté par la capacité mémoire

© (Doc. Fujifilm.)

Révolutionnaire dans son fonctionnement et dans ses capacités, comparé à un appareil traditionnel, l’appareil photo numérique n’est qu’un élément d’une chaîne dont tous les « maillons » devront être homogènes en qualité pour obtenir une bonne résolution d’image. Tour d’horizon dans l’univers du « pixel ».

Un siècle et demi après l’invention de la photographie, les appareils numériques sont en train de bouleverser un secteur en perpétuelle évolution. Ces appareils sont très simples dans leur principe qui consiste à enregistrer la prise de vue au format numérique. Transférées sur un ordinateur, les photos se transforment en fichiers qu’il est possible d’enregistrer sur le disque dur, d’envoyer par mail, de modifier à l’aide d’un logiciel approprié, d’éditer sur Internet, d’établir en fond d’écran… Le système numérique présente de nombreux avantages : suppression de la phase de développement, disponibilité immédiate des photos sous forme numérisée (sans passer par un scanner), durée de vie théoriquement illimitée, possibilité de retoucher à loisir les images sur un ordinateur et facilité de transmission.

Des photos à la structure en « mosaïque »

Une image numérique est caractérisée par quatre éléments : sa dimension, sa résolution, son nombre de couleurs et le « poids » de l’image. La ­dimension (largeur et hauteur) est définie en centimètres, en pouces voire en pixels. Le pixel, (Picture element) est l’élément de base de l’image numérique comme le carreau de faïence l’est pour une mosaïque. Il peut être de taille et de couleur variable. Très souvent, les dimensions d’une image sont données en pixels (par exemple, 640x 480 pixels). Il est possible de calculer le nombre total de pixels mais pas de connaître la dimension de l’image en centimètres car la dimension du pixel est inconnue. Les constructeurs d’appareils photos numériques ne donnent pas la résolution, cette dernière est connue lorsque l’image est visualisée dans un logiciel de traitement d’image.

La résolution, exprimée en DPI (Dot per inch) ou PPP (Point par pouce), correspond au nombre de pixels par unité de surface. Elle définit la finesse d’une image. Plus la résolution est grande, plus l’image est fine. Une image à 300 DPI est plus fine qu’une image à 72 DPI (pour les mêmes dimensions). De ce fait, l’impression d’une image 10 x 15 cm à 300 DPI sera de meilleure qualité qu’une image de même format à 72 DPI. Une résolution à 300 DPI signifie qu’il y a 300 pixels sur une longueur de 1 pouce (2,54 cm). À partir de la résolution, il est possible de calculer la dimension du pixel. Par exemple, pour une résolution à 72 DPI, un pixel fait 0,35 mm de côté. À l’heure actuelle, les appareils ont une sensibilité qui s’étend de 1 à 6,5 millions de pixels. Ces derniers peuvent prendre des clichés de 2 592 x 1 944 pixels. À partir de 2 millions de pixels, il est difficile de voir la différence avec un appareil photo argentique pour des formats de photos classiques (10 x 15cm). Il vaut mieux réduire la taille des photos, la qualité reste très correcte surtout pour les « mettre en ligne ». Une image numérique peut être reproduite avec un nombre variable de couleurs. Plus il y a de couleurs, plus la reproduction est fidèle à l’original et de meilleure qualité.

Le capteur CCD remplace le film

La qualité est largement tributaire du capteur CCD (Charged coupled device) qui remplace le film des appareils traditionnels. Il interpréte les différences d’intensités lumineuses après filtrage rouge, vert et bleu, les traduit en tensions électriques pour ensuite les convertir en données numériques. Le nombre de cellules dont le CCD est pourvu déterminera la finesse de l’image. Une image peut être en 16,7 millions de couleurs si l’image est codée sur 3 octets (24 bits) : c’est la plus fidèle représentation de l’original.

Le poids (ou la taille) d’une image est défini par la quantité d’octets nécessaires pour coder toutes ces informations. Elle est définie en octet, Ko (Kilo octet) ou Mo (Méga octet). Tous les éléments vus précédemment influent sur le poids d’une image. Il est très important à connaître car il définit l’espace utilisé sur le disque dur et l’encombrement en mémoire vive. Il existe une corrélation entre la résolution et la dimension d’une image : pour augmenter la dimension de l’image, il faut accroître la résolution afin de garder la même qualité d’impression. En conséquence, le poids de l’image augmentera. Les appareils de type compact sont souvent équipés d’un zoom. La focale, les ouvertures de diaphragme, le nombre d’éléments optiques et leur équivalence en 24 x 36 sont indiqués par le fabricant. Néammoins, certains zooms sont assez limités en terme d’optique. Ils sont beaucoup plus « courts » que ceux fournis dans la photo argentique et dégradent la photo.

Visualisation des images en temps réel

La visée, ou écran de contrôle, peut être soit optique, soit à cristaux liquides. La visée optique, de type traditionnel, n’existe pas sur tous les appareils numériques. À de très rares exceptions, ces derniers proposent un écran de contrôle qui permet la visée. L’écran permet de « voir » en direct les photos que l’on prend et donne accès à toutes les fonctions de l’appareil : ­défilement des images stockées, suppression des photos non satisfaisantes, modification des réglages… Elément fondamental du choix de l’appareil, cet écran doit être assez grand et lisible. Seul inconvénient majeur, son obscurcissement quand la luminosité solaire est trop forte. Pour y remédier, il existe des modèles combinant viseurs traditionnels et électroniques.

Les images sont stockées sur des cartes mémoires qui remplacent la pellicule argentique. Lorsque l’on prend une photo, celle-ci est généralement stockée sur une mémoire amovible selon le type d’appareil. Ce sont des mémoires de stockage, qui ­permettent d’éteindre l’appareil sans perdre les photos. Lorsque la mémoire d’une carte amovible est pleine, il suffit soit de la changer, soit de la « vider » sur son ordinateur.

Elles sont de type Flash, CompactFlash, SmartMedia ou Memory Stick, selon les choix des constructeurs. Certains formats de fichiers permettent des compressions, la compression servant à réduire le poids de l’image (en octets). Une image compressée occupera moins de place sur les supports de stockage (disque dur). Il existe deux types de compressions : avec et sans perte de données. Les compressions sans pertes de données n’altèrent pas la qualité de l’image mais le poids de l’image n’est réduit que d’environ 50 %.

Les compressions avec pertes de données réduisent le poids de l’image de 10 à 100 fois. Mais, plus l’image est compressée plus la qualité en souffre. Cela s’applique au format Jpeg pour lequel il est possible de choisir une qualité d’image chiffrée entre 0 et 10 . L’image compressée n’est plus identique à l’original. Ce système réduit le poids de l’image, en enlevant des données superflues pour l’affichage. Les cartes-mémoire peuvent se partager avec un appareil photo. Selon l’appareil, c’est une liaison de type série, USB ou Firewire IEE1394. La différence est la rapidité de transfert d’images. Les ports série sont plus lents, le port USB possède une rapidité très satisfaisante et le port Firewire, encore peu développé, permet des transferts presque instantanés. Un logiciel spécifique est nécessaire pour télécharger les photos. Pour récupérer les images, deux solutions existent. La plupart des appareils photos numériques se connectent à l’ordinateur par l’intermédiaire d’un câble (fourni en standard) sur le port série ou sur le port USB pour les PC et mini-din 8 sur le port USB pour les MacIntosh. Mais pour récupérer les photos sur un ordinateur, il faut également posséder le logiciel qui pilote l’appareil numérique. Il faut donc installer celui qui est livré en standard avec l’appareil, connecter l’appareil, l’allumer, lancer le logiciel pour pouvoir consulter les photos et les enregistrer sur le disque dur de l’ordinateur. Ensuite, il est possible de les effacer de la mémoire de stockage de l’appareil à partir de celui-ci ou de l’ordinateur. Attention : tous les appareils photos numériques ne se connectent pas sur les deux environnements MacIntosh et PC : c’est soit uniquement PC soit PC et MacIntosh. Certains magasins équipés d’un graveur de CD offrent la possibilité de déverser le contenu d’une carte mémoire sur un CD-Rom et de stocker les photos pour en obtenir des tirages. L’offre logiciel varie selon les constructeurs. Généralement, l’appareil photo est fourni avec un programme de transfert et d’indexation des images, et un programme de retouche ou d’effets spéciaux.

Retouche ou effets spéciaux : des logiciels spécialisés

Le logiciel d’édition Html, pour la création de pages Web, appartient à cette panoplie. Les appareils, surtout haut de gamme, sont vendus avec des logiciels de retouche d’images ou d’effets spéciaux, très coûteux lorsqu’ils sont achetés séparément. Le point noir de la photo numérique est sa forte consommation en énergie. Chaque appareil est livré avec des batteries qui, à l’instar des téléphones portables, nécessitent d’être souvent rechargées. Certains appareils acceptent les piles traditionnelles mais n’en restent pas moins très gourmands.

En matière de réglages en rapport avec la photographie classique, on trouve « anti-yeux rouges », retardateur ou mode macro. Parmi les moins fréquents, citons le flash multimode, l’objectif bifocal, le système de contrôle de l’exposition, le zoom et l’objectif orientable combiné avec un viseur LCD, permettant de photographier en toute discrétion. Présent sous les différentes dénominations, le réglage du degré de compression et de résolution de l’image constitue un avantage appréciable. Plus rare, la possibilité de réaliser plusieurs vues consécutives d’une photo (assemblage ultérieur via un logiciel). Les prix sont encore ­élevés et dépendent le plus souvent de la définition de l’appareil. Les compacts sont les plus vendus les appareils reflex et professionnels étant encore très coûteux.

Ils peuvent donc être classés en 4 catégories :

compacts avec une résolution jusqu’à 1,5 million de pixels : les prix s’échelonnent entre 200 et 500 E HT ;

compacts avec une résolution jusqu’à 2 millions de pixels : les prix varient entre 300 et 750 E HT ;

compacts avec une résolution jusqu’à 4 millions de pixels : les prix se situent entre 700 et 1 500 E HT ;

appareils reflex professionnels : les prix varient de 2 000 à 15 000 E HT.

Marque Produit Service lecteurs Objectif Capteur CCD Visée Flash Mémoire Résolution image Nombre de photos stockées Compression des photos Fonctions spéciales Connexions / interfaces Poids sans piles (g) Dimensions (mm) Coûts (E HT)
Ouverture (f) Focale (mm) Variation zoom optique Variation zoom numérique Autofocus Mise au point mini (cm) Mise au point macro (cm) Nombre de pixels Optique Écran LCD Écran débrayable Intégré Anti-yeux rouges Type de support amovible Mémoire livrée (Mo) Basse résolution Haute résolution Basse résolution Haute résolution Annotations vocales Mode vidéo Port données Sortie vidéo Sortie imprimantes
Agfa ePhoto 780 545 4,5 6,4 - - - - 15 350 000 X 1,8’’ - X X SmartMedia 2 3 202 x 40 1 024 x 768 96 12 jpeg - - série PAL - 275 78 x 131 x 46
ePhoto 1680 546 2,8 5,8-17,4 3 x 2 x X 20 1 300 000 - 2’’ X X X SmartMedia 4 640 x 480 1 280 x 960 48 6 jpeg - - série PAL - 380 157 x 92 x 52
Canon Digital Ixus V3 547 2,8-4 5,4-10,8 2 x 3,2 x X 47 10 3 300 000 X 1,5’’ X X X Compact Flash I 16 640 x 480 2 048 x 1536 165 8 jpeg - X USB PAL X 180 87 x 57 x 27 650
Power Shot S 45 548 2,8-4,9 7,1-21,3 3 x 3,6 x X 80 10 4 100 000 X 1,8’’ X X X Compact Flash I 32 640 x 480 2 272 x 1 704 337 14 jpeg — raw X X USB PAL X 260 112 x 58 x 42 850
Power Shot G3 549 2-3 7,2-28,8 4 x 3,6 x X 50 5 4 130 000 X 1,8’’ X X X Compact Flash I et II 32 640 x 480 2 272 x 1 704 337 14 jpeg — raw - X USB PAL X 410 121 x 74 x 70 660
Casio Exilim EX-S2 550 3,2 7,5 - 4 x - 100 30 2 110 000 X 1,6’’ X X X SD/MMC 11 640 x 480 1 600x1 200 56 11 jpeg - X USB - - 88 88 x 55 x 11 390
QV 5700 551 2-2,5 7-21 3 x 3,2 x X 30 6 5 360 000 X 1,8’’ X X X Compact Flash I et II 16 640 x 480 2 560x1 920 73 6 jpeg - X USB PAL — NTSC - 355 118 x 75 x 65 900
Epson Photo PC 600 552 2,8 5 - 3 x - 810 000 - 2’’ - X - Compact Flash 4 640 x 480 1 024x768 51 8 jpeg - - série PAL — NTSC X - - -
Photo PC 700 553 2,8 5 - 2 x - 1 300 000 - 2’’ - X - Compact Flash 4 640 x 480 1 280 x 960 44 11 jpeg - - - PAL X - - -
Fujifilm FinePix M 603 554 3,2/11 8,7-17,4 2 x 4,4 x X 60 20 3 300 000 - 2,5’’ X X X XD-Picture Card 16 640 x 480 2 832x 2 128 122 6 jpeg X X USB PAL - 210 65 x 93 x 32 799
FinePix 410 555 2,8-7 38-114 (équiv. sur appareil 35 mm) 3 x 4,4 x X 60 10 à 80 3 100 000 X 1,5’’ - X X XD-Picture Card 16 640 x 480 2 816x 2 120 122 10 jpeg X X USB — DC-IN PAL - 165 85 x 69 x 28 599
FinePix F700 556 2,8-8 35-105 (équiv. sur appareil 35 mm) 3 x 2,2 x X 60 9 à 80 6 200 000 X 1,8’’ - X X XD-Picture Card 16 1 280 x 960 2 832 x 2 128 33 1 ccd raw — jpeg X X USB — AV PAL — NTSC - 170 108 x 54 x 28 749
Hewlett Packard Photosmart 320 557 4,5 5,9 - 4 x - 75 2 100 000 X 1,5’’ - X X Carte SD 8 640 x 480 1 650x1 250 100 7 jpeg — avi - X USB - - 160 113 x 44 x 69 229
Photosmart 620 558 2,8-5,6 5,6-15,7 3 x 4 x - 2 100 000 - 1,5’’ - X X Carte SD 8 640 x 480 1 632x1 232 100 7 jpeg — avi - X USB - - 207 120 x 50 x73 269
Photosmart 812 559 2,6-4,8 7,6-22,8 3 x 7 x - 4 130 000 X 1,5’’ - X X Carte SD 16 1 136 x 848 2 272 x 1 712 56 5 jpeg X X USB PAL — NTSC X 200 95 x 41 x 70 599
Kodak CX 4230 560 2,7-5,2 7,4-22,2 3 x 2 x X 50 10 2 110 000 X 1,5’’ X X X SD/MMC 16 800 x 600 1 632x1 232 95 23 jpeg - - USB PAL — NTSC - 220 115 x 66 x 40 280
DX 4330 561 2,8-5,1 8-24 3 x 3,3 x X 70 7 3 300 000 - 1,8’’ X X X SD/MMC 16 800 x 600 2 160x1 400 48 12 jpeg - X USB PAL — NTSC - 210 111 x 66 x 39 450
Easyshare LS 633 562 2,7-5,2 - 3 x 3,3 x X 60 13 à 70 3 100 000 X 2,2’’ (écran Oled)(1) - - - SD/MMC 16 2 041 x 1 533 jpeg — exif v2.2 X X USB PAL — NTSC - 210 114 x 56 x 31 500
Konica C2 563 2,8 4,5 - - - 60 30 1 220 000 X 1,6’’ X X - - 14 640 x 480 1 280 x 960 110 27 jpeg - X USB - - 70 89 x 56 x 14 190
KD 310 Z 564 2,8-4,9 8-24 3 x 2 x X 50 10 3 200 000 X 1,5’’ X X X SD et memory Stick — Multimédia Card 2 SD 16 640 x 480 2 048 x 1 536 133 20 jpeg - X USB - X 198 94 x 56 x 30 500
Revio KD 500 Z 565 2,8-4,9 8-24 3 x 2 x X 50 10 5 360 000 X 1,5’’ X X X SD et memory Stick — Multimédia Card 2 SD 16 640 x 480 2 690 x 1 994 160 10 jpeg — dcf X X USB - X 198 94 x 56 x 30 599
Kyocera Finecam L3v 566 2,8-4,7 5,8 à 17,4 3 x 2 x X 60 20 à 60 3 340 000 - 2,5’’ - X X SD/MMC 16 640 x 480 2 048x1 536 jpeg X X USB PAL — NTSC - 170 113 x 55 x 35 499
Finecam L4v 567 2,8-4,7 5,8 à 17,4 4 x X 60 20 à 60 4 230 000 - 2,5’’ - X X SD/MMC 16 640 x 480 2 340 x 1 728 jpeg X X USB PAL — NTSC - 170 113 x 55 x 35 599
Minolta Dimâge 7i 568 2,8-3,5 7,2-50,8 7 x 2 x - 5 240 000 X - X - Compact Flash type I et II 640 x 480 2 560x1 920 jpeg — tiff raw X X USB PAL - 525 117 x 91 x 113 1 399
Dimâge F100 569 2,8-4,7 7,8-23,4 3 x 2,5 x X 50 20 4 130 000 X 1,5’’ X X X SD/MMC 16 640 x 480 2 272x1 704 79 1 jpeg — tiff X X USB PAL — NTSC - 190 111 x 52 x 32 660
Olympus C 4000 570 2,8 6,5-19,5 3 x 3 x X 80 2 4 130 000 X 1,8’’ X X X SmartMedia 16 640 x 480 2 288 x 1 712 66 5 jpeg — tiff - - USB PAL X 295 110 x 77 x 67 650
C 50 571 2,8-4,8 7,8-23,4 3 x 4 x X 50 20 5 260 000 X 1,5’’ X X X XD-Picture Card 32 640 x 480 2 560x1 920 199 13 jpeg — tiff - - USB PAL X 194 100 x 42 x 59 850
C5050 572 1,8-2,6 7,1-21,3 3 x 3,4 x X 80 3 5 260 000 X 1,8’’ X X X SM/CF/xD 32 640 x 480 2 560x1 920 153 6 jpeg — tiff— raw X - USB PAL X 380 115 x 70 x 80 1 000
Panasonic DMC-FZ1 573 2,8 4,6-55,2 12 x 3 x X 30 3 2 100 000 - 1,5’’ - - X SD 8 640 x 480 1 600 x 1 200 X X USB PAL 318 114 x 70 x 83
DMC-LC5 574 2-2,5 7-21 3 x 2 x - 6 4 000 000 - 2,5’’ - - X SD 32 640 x 480 2 240 x 1 600 - - USB PAL 360 127 x 82 x 63
Pentax Optio 330 RS 575 2,6-4,8 7,6-22,8 3 x 2 x X 40 14 3 340 000 X 1,6’’ X X X Compact Flash I 16 640 x 480 2 048x1 536 228 10 jpeg - X USB PAL — NTSC - 205 92 x 59 x 31 550
Nikon Coolpix 3500 576 2,7-4,8 5,6-16,8 3 x 4 x X 30 4 3 000 000 - 1,5’’ - X X Compact Flash I 8 640 x 480 1 600x1 200 29 8 jpeg - X USB - - 165 114 x 60 x 32 429
Coolpix 4300 577 2,8-4,9 8-24 3 x 4 x X 30 4 4 000 000 X 1,5’’ X X X Compact Flash I et II 16 340 x 480 2 272x1 704 86 1 jpeg — tiff - X USB PAL — NTSC - 230 95 x 69 x 52 649
Coolpix 5000 578 2,8-4,8 7,1-21,4 3 x 4 x X 50 2 5 000 000 X 1,8’’ X X X Compact Flash I et II 32 640 x 480 2 560x1 920 51 2 jpeg — tiff — raw - X USB PAL — NTSC - 360 102 x 82 x 68 1 099
Samsung Digimax 201 579 2,8 43 - 2 x X 20 2 000 000 - 1,6’’ - - - SD Card 8 1 280x1 024 jpeg - - - 170 50 x 110 x 30 162
Digimax 410 580 2,6-4,5 34 3 x 2 x X 20 4 000 000 - 1,6’’ - - - Compact Flash 16 118 12 jpeg - - PAL - 240 50 x 70 x 114 499
Sharp VE-CG 40 581 2-2,5 7-21 3 x 3 x X 20 9 4 000 000 X 1,5’’ X X X SD/MMC 16 640 x 480 2 448x1 632 106 10 jpeg - X USB PAL — NTSC - 285 114 x 75 x 60 600
Sony DSC-U10 582 2,8 5 1 x - X 10 10 1 340 000 - 1’’ - X X Memory Stick 8 640 x 480 1 280 x 960 80 23 jpeg - X USB - - 87 85 x 40 x 29 290
DSC-P71 583 2,8-5,3 8-24 3 x 6 x X 50 10 3 340 000 X 1,5’’ X X X Memory Stick 16 640 x 480 2 048x1 536 240 30 jpeg - X USB PAL - 226 125 x 58 x 44 470
DSC-P9 584 2,8-5,6 8-24 3 x 6 x X 50 10 4 100 000 X 1,5’’ X X X Memory Stick 16 640 x 480 2 272x1 704 240 14 jpeg X X USB PAL - 177 114 x 52 x 36 700
(1) Oled : diodes électroluminescentes organiques. Nota : Les cases non renseignées correspondent aux données non communiquées.

vous lisez un article des Cahiers Techniques du Bâtiment N°237

Découvrir les articles de ce numéro Consultez les archives 2003 des Cahiers Techniques du Bâtiment

Nous vous recommandons

Enquête- Sols sportifs

Enquête

Enquête- Sols sportifs

Les installations sportives indoor appellent la polyvalence afin de permettre l'exercice de plusieurs activités, sportives ou non. Les sols doivent ainsi pouvoir s'adapter à de nombreuses sollicitations.

03/05/2018 | Produit
Répondre aux besoins des salles multisports

Enquête

Répondre aux besoins des salles multisports

Enquête - Ouvrants de toit

Enquête

Enquête - Ouvrants de toit

Enquête - Éclairage des musées

Enquête

Enquête - Éclairage des musées

Plus d'articles