Nous suivre Les Cahiers Techniques du bâtiment

Aether : un ciment à faible empreinte CO2

Sujets relatifs :

Issu des laboratoires de recherche de Lafarge, Aether prouve qu’il est possible d’obtenir un ciment type Portland possédant un bien meilleur bilan carbone dans une usine traditionnelle.Composé de calcaire et de gypse (argile ou bauxite), le ciment souffre de deux maux inhérents à sa fabrication. À savoir un dégagement de CO2 proportionnel à la quantité de calcaire employé (60 % des émissions sont liées à sa décarbonatation) et des émissions complémentaires associées à la cuisson du mélange, qui doit être porté à 1 450 °C dans le four (pour les 40 % restants). Diminuer les rejets carbonés en agissant sur les dégagements associés à ces deux paramètres donne Aether. Ce ciment se compose, en effet, d’un pourcentage inférieur de calcaire au profit de sulfo-aluminates qui ne génèrent pas de gaz à effet de serre, permettant de réduire de 25 % les émissions de CO2. Le mélange faisant réaction à 1 300 °C, ce sont 15 % de consommation énergétique qui sont de plus gagnés sur le bilan total. Ce ciment qui devrait servir de référence, est au point et fait l’objet d’un brevet.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news hebdo Cahiers techniques du batiment

Nous vous recommandons

Le biomimétisme au service du captage de CO2

Le biomimétisme au service du captage de CO2

Capturer et la valoriser du CO2 en bioproduits à partir d’un photo-bioréacteur algal de nouvelle génération… tel est l’objectif de la future co-entreprise qui regroupera le groupe Suez et Fermentalg, une société spécialisée...

Spurgin Leonhart, du béton autrement

Spurgin Leonhart, du béton autrement

Fin de partie pour les tours ?

Fin de partie pour les tours ?

Redoubler d’efforts en faveur d’un bâtiment et d’un territoire durable

Redoubler d’efforts en faveur d’un bâtiment et d’un territoire durable