Nous suivre Les Cahiers Techniques du bâtiment

abonné

Acrotères béton ou briques : des règles complètes

Propos recueillis par Bernard Aldebert

Sujets relatifs :

Acrotères béton ou briques : des règles complètes

Entretien avec Joël Latour, référent technique national maçonnerie et second œuvre chez Qualiconsult, à propos de l'aspect réglementaire des acrotères.

CTB Pour quelles raisons avoir établi ces règles ?

En raison d'une trop grande sinistralité, liée à des problèmes de fissuration et de décollement des revêtements d'étanchéité, il a été imposé dans le DTU 20. 12 de prévoir les acrotères en béton armé. Cette modification a compliqué la tâche des entreprises de gros œuvre pour les réaliser (nécessité de coffrage, moyens de protections spécifiques…).

Pour contourner cette contrainte, certaines entreprises ont pris l'habitude de passer outre et de réaliser des acrotères en blocs à bancher. Cette technique n'étant pas prévue par le DTU 20. 12, les blocs à bancher devaient avoir fait l'objet d'une évaluation sous forme d'un Avis technique pour cette utilisation. Bon nombre d'entreprises ne respectant pas ces conditions minimales, des règles professionnelles pour la conception et l'exécution des acrotères en blocs et briques à bancher ont été rédigées par la profession.

Dans sa dernière parution de janvier 2019, la Commission Prévention Produits (C2P) de l'Agence Qualité Construction (AQC) a validé ces règles professionnelles.

Ces règles étant validées, il n'est plus nécessaire que les entreprises justifient de l'évaluation technique des blocs ou des briques à bancher par des Avis techniques. Toutefois, ces éléments de maçonnerie doivent être conformes à leurs normes de fabrication et bénéficier d'une certification de marque NF.

CTB Quel est le champ d'application de ce texte ?

Comme son titre l'indique, il gère la conception et la réalisation des acrotères réalisés à l'aide de blocs de béton et briques à bancher. Ces éléments montés à sec comportent deux parois entre lesquelles sont disposées des armatures et un béton coulé dans l'espace laissé libre.

Ils peuvent être réalisés sur les terrasses accessibles aux piétons et au séjour, les terrasses inaccessibles, techniques ou à zones techniques (hors chemin de nacelle) et les terrasses végétalisées relevant des « Règles professionnelles pour la conception et la réalisation des terrasses et toitures[…]

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

vous lisez un article des Cahiers Techniques du Bâtiment N°379

Découvrir les articles de ce numéro Consultez les archives 2019 des Cahiers Techniques du Bâtiment

Nous vous recommandons

BFUP : Des textes et des domaines d'application différents

BFUP : Des textes et des domaines d'application différents

CTB En quoi consistent les bétons fibrés à ultra-hautes performances (BFUP) ? Les BFUP sont mis en œuvre depuis les années 90, avec une première application à la centrale EDF de Cattenom (57). Ces[…]

14/06/2019 | Règles techniques
Réduire et limiter les nuisances lumineuses

Réduire et limiter les nuisances lumineuses

La loi Élan, l'accessibilité handicapés et la sécurité incendie

Interview

La loi Élan, l'accessibilité handicapés et la sécurité incendie

Permis d'expérimenter : le projet d’ordonnance mis en consultation publique

Permis d'expérimenter : le projet d’ordonnance mis en consultation publique

Plus d'articles