Nous suivre Les Cahiers Techniques du bâtiment

Acquisition d'Atlas 3D par Siemens

Sujets relatifs :

,
Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

Acquisition d'Atlas 3D par Siemens

Siemens a annoncé la signature d'un accord pour acquérir Atlas 3D Inc, un développeur de logiciels basé à Plymouth, en Indiana, qui travaille avec des imprimantes à frittage laser direct de métal (DMLS) pour fournir automatiquement aux ingénieurs concepteurs l'orientation optimale d'impression et les structures de support requises pour les pièces additives en temps quasi-réel. En rejoignant Siemens Digital Industries Software, les solutions d’Atlas 3D permettront d'étendre les capacités de fabrication additive dans la gamme de logiciels Xcelerator.

Le logiciel Sunata utilise l'analyse de distorsion thermique pour fournir un moyen simple et automatisé d'optimiser l'orientation de la construction des pièces et de générer des structures de support. Cette approche permet au concepteur plutôt qu'à l'analyste d'effectuer ces simulations, réduisant ainsi l'analyse devant être effectuée en aval via le logiciel Simcente pour produire une pièce qui répond aux exigences de conception. Siemens prévoit de rendre la solution Atlas 3D disponible via sa plateforme Additive Manufacturing Network.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news hebdo Cahiers techniques du batiment

Nous vous recommandons

Fabien Gantois élu nouveau président du Conseil régional de l’Ordre des architectes d’Île-de-France

Nomination

Fabien Gantois élu nouveau président du Conseil régional de l’Ordre des architectes d’Île-de-France

Le successeur de Christine Leconte à la tête du Croif a été nommé le 18 mars dernier. Il s’agit de Fabien Gantois, ancien vice-président de l’Ordre, reconnu notamment pour son implication sur les questions de transition...

09/04/2021 |
Vinci Energies acquiert Elairgie

Vinci Energies acquiert Elairgie

Une formation dédiée au Smart

Une formation dédiée au Smart

À Oslo, la nouvelle bibliothèque verte

À Oslo, la nouvelle bibliothèque verte