Nous suivre Les Cahiers Techniques du bâtiment

ACOUSTIQUE Carmen transforme le théâtre Mogador

Sujets relatifs :

ACOUSTIQUE Carmen transforme le théâtre Mogador

Nouvelle résidence de l’Orchestre de Paris, le théâtre Mogador (1 800 sièges, 7 000 m3, durée de réverbération Tr (1) passif = 1,3 sec) a dû adapter son confort acoustique à d’autres configurations musicales. La maîtrise d’ouvrage a donc retenu le logiciel Carmen plutôt que de faire appel à des systèmes passifs onéreux et lourds ou encore à des techniques dites « actives » (microphones, unités électroniques de réverbération, haut-parleurs, filtrage et amplification) qui génèrent des colorations et font perdre son naturel à l’acoustique.

Développé par le Cstb (2), ce logiciel de contrôle actif de la réverbération par mur virtuel à effet naturel permet de modifier l’acoustique d’une salle, en jouant uniquement sur les paramètres de renvoi des sons en temps réel. À l’instar des interventions architecturales mais sans modifications, les sons ne sont pas artificiellement amplifiés mais respectés !

Le système comprend 31 cellules – composées d’un microphone, d’une unité de traitement numérique et d’un haut-parleur – partiellement dissimulées dans la décoration, sur les murs latéraux, en sous-face et au plafond des balcons, et dans le dôme du théâtre. Il est complété de deux microphones d’avant-scène pour le confort de la voix des chanteurs. Ce dispositif a permis de recréer les cinq configurations demandées par les utilisateurs. À savoir : conférence et musique amplifiée (Tr 1,3 sec), musique de chambre (1,6 sec), concerto baroque et symphonie classique (Tr 1,7 sec), symphonie romantique (Tr 2 sec), et opéra ou oratorio (Tr 1,8 sec). Le système électro-acoustique a été conçu par traitement numérique après audit de la salle, en considérant les activités. L’installation des murs virtuels acoustiques, les réglages et les ajustements (à l’oreille avec orchestre) ont duré environ 5 semaines. ­L’utilisation de Carmen ne requiert pas de formation spécifique.

Pour changer de configuration, il suffit d’appuyer sur un bouton ! Six salles (ou théâtres) en France et à l’étranger, dont les deux salles du Grimaldi Forum (Monaco) en sont équipées. Malgré un intérêt pratique et économique, son coût moyen de 250 à 300 000 € HT n’est pas adapté à la majorité des salles de spectacles polyvalentes des villes moyennes. Le Cstb met donc au point ­Carmencita, une solution qui permettra de diviser ce coût par 4 !

vous lisez un article des Cahiers Techniques du Bâtiment N°256

Découvrir les articles de ce numéro Consultez les archives 2005 des Cahiers Techniques du Bâtiment

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news hebdo Cahiers techniques du batiment

Nous vous recommandons

Nouvelle certification CTB

Nouvelle certification CTB

Le FCBA a mis en place « CTB Composants & systèmes bois », une marque unique de certification pour tous les éléments de structure bois. L’univers CTB de l’Institut technologique FCBA[…]

21/05/2019 |
ITE : Point, enjeux et perspectives

ITE : Point, enjeux et perspectives

Création d'un Mastère Spécialisé « Management of Energy Projects » à l’École des Ponts ParisTech

Création d'un Mastère Spécialisé « Management of Energy Projects » à l’École des Ponts ParisTech

Lauréats de la première édition du concours Archi’Bois

Lauréats de la première édition du concours Archi’Bois

Plus d'articles