Nous suivre Les Cahiers Techniques du bâtiment

Accessibilité : plus que quinze mois pour être aux normes

Sujets relatifs :

L’échéance sur l’accessibilité universelle au 1 er janvier 2015, instituée par la loi du 11 février 2005 sur le handicap, ne semble pas vraiment préoccuper les décideurs, gestionnaires et concepteurs. Celle-ci leur laisse encore quinze mois pour respecter deux grandes obligations.
La première est de rendre accessibles à tous les handicaps l’ensemble des locaux d’habitation, lieux de travail, établissements et installations recevant du public. L’autre concerne l’utilisation sans contrainte d’une chaîne du déplacement totale (transport, voirie, espaces publics). Le secteur public et les collectivités locales sont particulièrement visés. Mais aussi tous les espaces privés, comme l’accueil des entreprises, les commerces ou les espaces de réception. Du travail en perspective pour tous les concepteurs.
Les troisièmes Journées de l’accessibilité, prévues le 26 octobre 2013 devraient en augmenter le nombre et surtout sensibiliser davantage les maîtres d’œuvre publics et privés pour lancer les travaux. D’autant que le gouvernement reconnaît que l’obligation légale ne sera certainement pas respectée à l’échéance prévue.
Un rapport rendu public cet été par le Premier ministre et la ministre déléguée chargée des personnes handicapées le rappelle. Son auteur, Claire-Lise Campion, estime que l’échéance doit être conservée à sa date initiale pour que la « dynamique actuelle ne soit pas freinée et qu’il faudrait accompagner les maîtres d’ouvrage dans leur démarche. Le rapport, repris par la Dila (Direction de l’information légale et administrative) du Premier ministre propose « de définir des Agendas d’accessibilité programmée (Ad’AP) pour les établissements recevant du public, où seraient programmés les travaux à réaliser et leurs financements sur une période de trois ou quatre ans, pouvant être reconduits deux ou trois ans ».

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news hebdo Cahiers techniques du batiment

Nous vous recommandons

Défauts d'étanchéité à l'air

Défauts d'étanchéité à l'air

1. LE CONSTATDes salissures sur les finitions intérieures (le plus souvent, bord des moquettes le long des plinthes fixées sur les parois extérieures) des habitations équipées de VMC sont le signe de circulations d'air parasites,...

15/12/2021 |
Le numéro de novembre (n°400) des Cahiers techniques du bâtiment vient de paraître

Le numéro de novembre (n°400) des Cahiers techniques du bâtiment vient de paraître

Le réemploi des déchets, priorité du diagnostic

Le réemploi des déchets, priorité du diagnostic

Des conséquences de la loi Climat et résilience sur le logement

Des conséquences de la loi Climat et résilience sur le logement

Plus d'articles