abonné

4. Requalification urbaine

Sujets relatifs :

, ,
4. Requalification urbaine

La réhabilitation complète de l'enveloppe a permis de renforcer l'isolation des parois maçonnées et de supprimer les ponts thermiques au niveau des menuiseries et loggias.

© Archétude

Pour lire l’intégralité de cet article, testez gratuitement Les Cahiers Techniques du bâtiment - édition Abonnés

Les Hautes-Mardelles, Brunoy (91)

La rénovation énergétique de cette cité s'inscrit dans le cadre d'une vaste opération de requalification urbaine qui touche cet ensemble de 1 012 logements, édifié dans les années 60-70. Conduite par l'agence Archétude, une première tranche de 796 logements porte sur le traitement des façades, faiblement isolées de l'intérieur, et la réfection des toitures-terrasses. Les architectes ont mis à profit la pose d'une ITE pour revaloriser l'image de la résidence. L'alternance d'une finition enduite et d'un bardage en brique collé sous Atex a permis de modérer le surcoût lié à ce dernier. Les anciennes menuiseries extérieures ont été remplacées par des châssis PVC, et l'ensemble des loggias, jugées très déperditives, fermées par des châssis en verre aluminium, posés en applique sur les allèges béton existantes. Au-delà de l'amélioration des performances thermiques, les travaux ont également concerné la restructuration des parties communes avec la suppression des halls traversants. À l'intérieur des logements, il y a eu une mise en conformité des installations électriques et la rénovation complète des pièces humides. Complexe car réalisée en site occupé, l'opération a nécessité un[…]

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Besoin d’aide pour vous connecter ?

Contactez-nous au +33 1 79 06 70 00 (du lundi au vendredi de 8h30 à 12h30
et de 13h30 à 17h30) ou à l’adresse suivante : abonnement@groupemoniteur.fr.