abonné

2. Un écrin de cuivre et de bois - Immeuble Harari, avenue de France

2. Un écrin de cuivre et de bois - Immeuble Harari, avenue de France

Le bâtiment de douze étages se distingue par la qualité de son traitement architectural. En terrasse, un jardin partagé est aménagé à l'usage des locataires.

© Jean et Aline Harari architectes

Pour lire l’intégralité de cet article, testez gratuitement Les Cahiers Techniques du bâtiment - édition Abonnés

La structure mixte de cette tour a permis aux architectes de développer leur projet en tenant compte des exigences volumétriques de la Zac et des contraintes de descentes de charges liées au passage de voies SNCF sous le site. Organisée autour d'une cour-jardin, elle se compose de poteaux et voiles en béton allégé, disposés sur une trame de 6 x 6 m et de façades à ossature bois. Les 75 logements sont répartis dans les étages au-dessus d'un RDC commercial et d'un R+1 occupé par des bureaux. Ils sont desservis par deux noyaux de circulation verticale et un ascenseur, et bénéficient de balcons d'angle ou filants. L'organisation spatiale des logements privilégie confort et échappées visuelles au travers de larges baies en bois ou bois-aluminium. Mettant en œuvre un revêtement en alliage de cuivre, l'enveloppe du bâtiment donne une forte identité architecturale au projet.

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Besoin d’aide pour vous connecter ?

Contactez-nous au +33 1 79 06 70 00 (du lundi au vendredi de 8h30 à 12h30
et de 13h30 à 17h30) ou à l’adresse suivante : abonnement@groupemoniteur.fr.