abonné

Un bâtiment en cache un autre - Commissariat de Sevran (93)

Un bâtiment en cache un autre - Commissariat de Sevran (93)

Le nouveau commissariat de Sevran évite un effet « bunker » et soigne l'accueil du public.

© Sandro Di Carlo Darsa

Pour lire l’intégralité de cet article, testez gratuitement Les Cahiers Techniques du bâtiment - édition Abonnés

Intégré au tissu pavillonnaire de la commune, le projet de l'atelier Dollé-Labbé est scindé en deux bâtiments en R+2 : un corps principal sur rue, qui regroupe l'accueil du public et l'ensemble des services du commissariat de proximité (bureaux, administration, locaux de garde à vue, etc), et un pavillon de petite taille, en fond de parcelle, réservé aux fonctionnaires (vestiaires, salle de sport, etc. ). Ces deux corps émergent d'un RDC commun construit sur un niveau de sous-sol affecté au stationnement. La conception traduit une triple préoccupation : accueil du public, protection de l'extérieur et représentation de l'uniforme. Visible depuis la rue, le hall d'entrée est un espace généreux en double hauteur, occupé par une banque d'accueil et un large escalier habillé de bois. Il permet l'accès aux bureaux sous contrôle d'un policier. Les façades du RDC sont traitées en béton préfabriqué, suivant un effet rustique de pierre éclatée donné par une peau en latex en fond de moule. Aux étages, des bardeaux de terre cuite encadrent des menuiseries aluminium en bandeaux avec brise-soleil. L'intimité vis-à-vis de l'extérieur est préservée grâce à un travail en coupe sur l'éclairage en imposte. Dans les choix de matériaux, robustesse[…]

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Besoin d’aide pour vous connecter ?

Contactez-nous au +33 1 79 06 70 00 (du lundi au vendredi de 8h30 à 12h30
et de 13h30 à 17h30) ou à l’adresse suivante : abonnement@groupemoniteur.fr.