Nous suivre Les Cahiers Techniques du bâtiment

2 Eaux pluviales Doublement de collecteur à Rueil-Malmaison

Sujets relatifs :

2 Eaux pluviales Doublement de collecteur à Rueil-Malmaison

Profil en long géologique du collecteur

Le nouvel ouvrage de 780 mètres de longueur, qui permettra de soulager le réseau existant, a été réalisé en trois tirs à l’aide d’un microtunnelier.

Afin de lutter contre les problèmes d’inondations récurrentes qui surviennent en cas de fortes pluies, le Conseil général des Hauts-de-Seine (CG92) a décidé de procéder au doublement du collecteur départemental actuel (diamètre 500 mm) de la rue Danton.

« Le nouvel ouvrage, de 1 400 mm de diamètre intérieur, permettra ainsi d’évacuer les excédents pluvieux en récupérant les déverse-­ments localisés en aval d’embranchements de rues transversales », explique Pascal Rault, directeur adjoint de l’entreprise Sade. À l’aval, il évacuera les effluents collectés vers un collecteur existant (diamètre 2 000 mm), tout en maintenant la possibilité d’évacuer (en mode dégradé) vers l’aval de l’ouvrage existant rue Danton.

Eu égard à la nature du site, fortementurbanisé avec la présence de nombreux immeubles résidentiels, l’appel d’offres préconisait l’utilisation d’un microtunnelier.

Réduction du nombre de tirs

Une solution classique en tranchée était en effet difficilement envisageable en raison des délais plus importants qu’elle aurait engendrés, des contraintes de déviation de réseaux et des problèmes de gêne occasionnée aux riverains.

La solution de base prévoyait de réaliser le projet en quatre tirs, le service Travaux de l’entreprise Sade étant retenu sur la base d’une variante proposant de forer les 780 m en seulement trois tirs de, respectivement, 270, 190 et 320 m. Cette variante, qui permettait donc de supprimer un puits intermédiaire par rapport à la base marché, limitait d’autant l’impact des travaux sur l’environnement immédiat. « Elle engendrait également des économies et raccourcissait le délai d’exécution d’environ un mois », ajoute Pascal Rault. Pour ce faire, les deux derniers tirs rectilignes prévus ont donc été remplacés par un tir courbe unique particulièrement long, de 320 m, caractérisé par un rayon de courbure de 780 m. Autre point remarquable : une pente de 7 % « qui nous a conduits à aménager le système de guidage de la machine », poursuit Pascal Rault, le collecteur étant par ailleurs situé à une profondeur oscillant entre 5 et 7 m.

Les travaux ont été réalisés par un microtunnelier AVN 120°TB, équipé d’une roue de coupe-terrain mixte, le traitement des déblais s’effectuant dans un dessableur/dessilteur de 250 m3/h et d’une station de floculation associée à une centrifugeuse. Les puits de 17 m de profondeur (diamètre 5,50 m) ont, quant à eux, été réalisés en traditionnel – terrassements à la pelle,boisage et profilés métalliques de soutènement – en raison du contexte géotechnique,hors nappe, présentant toutes les strates de la géologie parisienne (calcaire de Saint-Ouen, sables de Beauchamp, marno-calcaire).

Côté canalisation, l’ouvrage est constitué de tuyaux PRV (Polyester renforcé fibre de verre) de la société Hobas, les éléments étant capables de reprendre des efforts de poussée jusqu’à 600 t, y compris en courbe, l’étanchéité étant, quant à elle, réalisée par manchette Inox équipée d’un joint EPDM. « Ces tuyaux sont, par ailleurs, capables de résister aux agressions chimiques générées par les effluents, un critère qui nous était bien entendu imposé par le cahier des charges en raison de la nature de l’ouvrage », conclut Pascal Rault.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news hebdo Cahiers techniques du batiment

Nous vous recommandons

La lente ascension du modulaire 3D

La lente ascension du modulaire 3D

Malgré de multiples atouts, le modulaire 3D est encore peu répandu. Son développement devrait cependant progresser du fait de son émergence sur de nouveaux marchés où il donne la mesure de ses atouts.La construction modulaire 3D...

15/09/2020 |
Inondations (3/3) : Un quartier conçu pour être résilient

Inondations (3/3) : Un quartier conçu pour être résilient

Inondations (2/3) : Anticiper ou contenir l'eau

Inondations (2/3) : Anticiper ou contenir l'eau

Inondations (1/3) : Le territoire à l'épreuve du risque

Inondations (1/3) : Le territoire à l'épreuve du risque