« Bâtiment biosourcé », un nouveau label

Sujets relatifs :

Céé par le décret n° 2012-518 du 19 avril 2012, le label « Bâtiment biosourcé» garantit la qualité environnementale de bâtiments nouveaux intégrant un certain taux de biomatériaux ou de matériaux biosourcés. Il s’agit des matériaux d’origine végétale ou animale, notamment du bois et de ses dérivés, du chanvre, de la paille, de la plume ou de la laine de mouton. Ceux-ci présentent deux atouts principaux sur le plan de l’environnement : d’une part, la matière dont ils sont issus est naturelle et renouvelable, d’autre part, ils peuvent contribuer à la réduction des émissions de gaz à effet de serre et au stockage temporaire de carbone. La création de ce nouveau label permet de valoriser cette qualité environnementale, ainsi que la démarche volontaire des maîtres d’ouvrage intégrant une part significative de ces matériaux dans leur construction. Reste à savoir quel sera le taux minimal à atteindre pour pouvoir y répondre. Le ministre en charge du Logement, responsable de l’exécution du décret, déterminera les conditions d’attribution de ce label « Bâtiment biosourcé », qui ne sont pas connues à ce jour.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news hebdo Cahiers techniques du batiment

Nous vous recommandons

« Ne plus faire l’impasse sur un secteur qui représente 1/5 des émissions globales de GES »

Entretien

« Ne plus faire l’impasse sur un secteur qui représente 1/5 des émissions globales de GES »

Les conclusions du troisième volet du rapport du Groupe d'experts intergouvernemental sur l'évolution du climat (Giec), publié en avril 2022, n’épargnent pas le secteur du bâtiment. Yamina Saheb, co-autrice principale de ce rapport,...

27/04/2022 | DécarbonezRE2020
Grises et noires pour plus de vert

Dossier

Grises et noires pour plus de vert

Un bassin connecté aux prévisions météorologiques

Dossier

Un bassin connecté aux prévisions météorologiques

Des perles de pluie

Dossier

Des perles de pluie

Plus d'articles